Aimez notre page
Suivez nous sur



École secondaire de Mirabel

CJE Mirabel PREL Québec
Je ne vois pas comme les autres
Émotions , Famille

Je ne vois pas comme les autres

Dans notre société, plusieurs jeunes enfants ont une pathologie. Les TDAH, les autistes, les aveugles, les paraplégiques et plein d'autres encore. Les médecins en connaissent certaines plus que d’autres, malheureusement. On vit avec les personnes qui sont atteintes de ces pathologies. La plupart des personnes qui en souffrent vont être pointées du doigt. Les gens ne vont même pas se gêner pour poser des questions complètement ridicules face à ça. Ok, ça peut être maladroit, mais des fois, j'aimerais tellement éviter ces questions stupides. 

Eh oui, j'ai une petite sœur formidable qui est atteinte de cécité corticale, d’hydrocéphalie et d’hémiparésie du côté gauche. Elle s'appelle Léalou Lucky et elle porte très bien son nom. Sa naissance n'a pas été facile. Ma mère s'est fait dire qu'elle allait mourir, qu’elle ne pourrait pas vivre. Ma mère ne l’a jamais cru. Elle croyait en ma petite sœur et elle savait qu'elle allait vivre. La preuve: aujourd'hui, elle a 9 ans, elle est en santé et elle nous épate tous les jours. 

Ce qui me rend folle de rage, c'est quand les gens me demandent « Comment tu fais pour vivre avec une sœur atteinte d'une pathologie? Est-ce que c'est difficile? » NON !!! Non, ce n’est pas difficile. C'est même très facile. Ils en parlent comme si c'était un poids lourd pour la famille. Comme si ça aurait été plus facile qu'elle ne soit pas avec nous. Cela me rend énormément triste. Je me trouve très chanceuse d'avoir une petite sœur comme elle. Léalou Lucky, (oui, oui, Lucky, comme chance) j'ai de la chance de l'avoir dans ma vie. Elle m'a aidée à remonter des pentes que je trouvais difficile à remonter. C'est mon rayon de soleil. Elle nous fait voir les choses sous une autre facette. Ce qui me frustre, c'est que les gens posent un jugement grave sur les gens atteints de pathologie quand ils pourraient venir nous voir et apprendre, même comprendre la pathologie au lieu de poser un regard blessant sur la personne. Peut-être que ma petite sœur ne le voit pas, mais nous, sa famille, on le voit et ça nous blesse. 

On s’est toujours promené aux côtés de Léalou avec fierté! Vas-y, Léalou! Continue d'être qui tu es ! Mon rayon de soleil, je t'aime !

Lily-Rose

Lily Rose Côté

Bonjour!! Moi, c’est Lily Rose Côté, 14 ans bientôt 15 ans et je suis en 3e secondaire! J’ai décidé d’écrire pour La deMOIs’aile parce que c’est bien de laisser parler les jeunes adolescentes sur ce qu’elles ont vécu et que j’adore écrire! Je suis une fille extravertie qui adore découvrir de nouvelles choses. Je suis sociable, j’aime le dessin, skate, écouter de la musique. Bref, me voilà !!

 

Lily Rose Côté - École secondaire de Mirabel