Aimez notre page
Suivez nous sur



École secondaire Augustin-Norbert Morin

Projet de mémoire d’une étudiante de maîtrise en psychoéducation de l’UQO
Mon univers
Assumée

Mon univers

Plus je vieillis et plus je réalise combien de choses me font du bien. Une de mes plus belles passions est le chant, cela m'aide à exprimer mes émotions à travers des rythmes différents pour chacune de mes pensées. 

Ainsi, la lecture va aussi me permettre de voyager à travers divers mondes où j'oublie parfois mes problèmes et qui me transportent dans les pensées des autres personnes. 

Par la suite, je suis une personne qui écrit beaucoup. Depuis que je suis toute petite, je traîne toujours avec moi ma pile de calepins où j’y dessine plein de personnages et choses de la nature, car seuls la nature comme les fleurs et les champs qui nous entourent peuvent être autant purs. Je trouve que l’air frais dégagé par le vent me réconforte et c’est pour cela qu'écrire devant un beau coucher de soleil m'inspire beaucoup. 

J’aimerais partager mon vécu, ce que j’ai ressenti dans le passé et ce que je ressens maintenant. Que chaque jour, notre façon de penser peut changer et évoluer. 

Quand j'étais plus jeune, j’ai vécu des choses que pas tout le monde peut vivre…je parle bien ici des conséquences de l'alcoolisme et c’est bien pour cela que mes parents ne sont plus ensemble à ce jour. Au début, je ne comprenais pas vraiment ce qui se passait, mais quand j’ai grandi, ça a été bien différent. J’ai dû m’endurcir et être autonome vite, mais maintenant, j’ai réellement une tête sur les épaules. 

Les gens qui me connaissent bien savent que les citations sont à portée de main avec moi,  dans ma chambre, dans mes bouquins…une des mes préférées est celle-ci : “C’est le temps que l’on donne à une chose qui en fait son importance.” Je trouve qu'elle représente réellement ce que je crois quand je trouve qu'une chose est importante. Ainsi, si la qualité et les efforts sont là, une chose pourra nous sembler indispensable ☺. Il me reste beaucoup à apprendre, mais mon début de vie m'a fortifiée et je peux en être fière. 

 

Opale
 

Opale Therrien

Pour débuter, je suis enfant unique chez moi et mes parents ne sont plus ensemble depuis que je suis toute petite. J'ai donc grandi à travers 2 maisons extrêmement différentes dans des règles bien différentes aussi. De plus, je me nomme Opale Therrien (Eh oui, mon prénom est bien celui d'une pierre précieuse)et je suis en 4e secondaire avec seulement mes 15 ans. Je me décrirais comme une fille qui a la main sur le cœur et pour être honnête, une fille qui n'a pas peur de dire ce qu'elle croit juste. Je choisis mes batailles tout simplement et c’est une des raisons qui me pousserait à vouloir faire partie de La deMOIs'aile. Je crois qu'on en apprend chaque jour et c’est de cette façon que l'on évolue… Nous sommes toutes les reines de notre propre univers.

Opale Therrien - École secondaire Augustin-Norbert Morin