Aimez notre page
Suivez nous sur



École secondaire Augustin-Norbert Morin

Projet de mémoire d’une étudiante de maîtrise en psychoéducation de l’UQO
Ma confusion mentale
Santé mentale , TDAH

Ma confusion mentale

Il y a dans ma tête 24 heures sur 24, un ouragan. Une espèce de tornade dévastatrice comme celle qui a emporté la maison de Dorothy Gale dans le magicien d’Oz. Ce même tourbillon m’amène dans un pays imaginaire qui a ses hauts et ses bas.

Mon TDAH me fait rêver, rire, imaginer et il me rend créative pour 6 personnes. Mais c’est aussi difficile d’avoir un coloc mental comme lui. Je vais être trop énervée ou excitée et ça repousse les gens de moi. Ils vont me regarder comme si j’étais anormale ou cinglée et ça n’aide pas pour se faire des amies.

La moitié du temps, mon corps fait des actions que je ne voulais pas comme s’il me disait « Vis ta vie, je vis la mienne! » J’ai l’impression que mon corps et mon esprit sont aussi séparés que la Corée du Nord et du Sud le sont. Il y a aussi les moments où on vire complètement dingo et même si on essaye de toutes nos forces de s’expliquer, on nous comprend pas.

Mais pourtant, quand je m’exprime de mon point de vue, tout est clair comme de l’eau de roche. Tout cela me fâche autant que Grinch à l’arrivée de Noël, mais comme lui, je ne peux rien faire pour effacer cette situation.

J’ai alors crié aussi fort qu’un écho de montagne. Avoir toutes ces pensées en confusion dans ma tête crée certains dommages où je dois toujours travailler plus fort sur moi-même et les gens, parfois, oublient ce détail de moi. Alors, ça peut arriver que les gens me jugent trop vite.

Mes journées sont comme des cycles sans fin où mes émotions sont aussi fortes que Hulk en mission dangereuse et angoissante. Mais heureusement, j’ai moi aussi mon truc pour me calmer et ce sont mes amies, ma famille et les arts. Ce n’est pas une maladie, mais ceux qui ont le TDAH ont besoin d’autant de support et de compréhension que possible.

« Apprends à écrire tes blessures dans le sable et à graver des joies dans la pierre. »

 

Malika

Malika Gasbaoui

Enchantée, mon nom est Malika Gasbaoui. J’ai des origines algériennes, écossaises et autochtones. J’aime les licornes et je suis en 5e secondaire. Je suis honorée de faire partie du blog innovateur La deMOIs'aile pour une 2e fois parce que ça m’a déjà beaucoup aidée auparavant et je crois qu’une voix ne s’éteint jamais. M'exprimer en écrivant est ce que j’ai à offrir et j’espère que cela va vous inspirer à sortir de votre carapace.

Malika Gasbaoui - École secondaire Augustin-Norbert Morin