Aimez notre page
Suivez nous sur



École secondaire Augustin-Norbert Morin

Projet de mémoire d’une étudiante de maîtrise en psychoéducation de l’UQO
Le combat continue
Santé mentale , Troubles alimentaires

Le combat continue

Il y a un an, ma vie a complètement changé. Il y a un an, on m’a rentrée d’urgence à l’hôpital et j’ai été diagnostiquée avec un trouble du comportement alimentaire. Je savais que j’avais un problème au niveau de l’alimentation, mais me le faire confirmer par un professionnel m’a chamboulée. J’étais vraiment en colère contre la vie et contre moi-même à la suite de ce diagnostic. Pourquoi suis-je incapable de manger mes trois repas par jour? Pourquoi je me sens mal quand je mange? Pourquoi je ressens autant le besoin de maigrir? Toutes ces questions auxquelles je n’avais aucune réponse tournoyaient constamment dans ma tête.

Quand j’ai vu ma psychologue pour la première fois, j’ai eu un énorme poids de moins sur mes épaules. J’étais soulagée d’avoir enfin de l’aide et c’est à ce moment que j’ai compris que mon combat contre moi-même commençait. Je savais que la guérison allait être longue et qu’il y aurait des rechutes.

Quand je me regarde aujourd’hui, un an après mon diagnostic, je vois tout le cheminement que j’ai fait et je me rends compte à quel point je suis fière de moi. J’ai appris à me faire plus confiance, j’ai réussi à faire mon “coming out” et je sors de plus en plus de mes zones de confort malgré mon anxiété.

Je ne cacherai pas que quelques fois, il m’arrive d’être découragée et de vouloir tout abandonner, mais les gens qui m’entourent sont toujours là pour m’aider à me relever. Mon combat est loin d’être terminé, mais s’il y a bien une chose qui est certaine, c’est que mon trouble du comportement alimentaire ne gagnera pas contre moi et j’attends avec impatience le jour où je dirai que je suis officiellement guérie. En attendant, le combat continue.

Emilie Van Houtte

*Ressource disponible: ANEB Québec (Anorexie et Boulimie Québec) 

Émilie Van Houtte

Je m’appelle Emilie Van Houtte, j’ai 17 ans et je suis en 5e secondaire. Je pratique plusieurs sports, mais mon préféré est le soccer. Ma plus grande qualité est l’ouverture d’esprit: je suis à l’aise de parler de différents sujets sans porter de jugements et je suis capable de dire mon opinion même si elle est différente des autres. Par contre, un de mes plus grands défauts est que je suis très renfermée. Participer à « La deMOIs’aile » représente un beau défi pour moi parce que cela me sort complètement de ma zone de confort.

Émilie Van Houtte - École secondaire Augustin-Norbert Morin