Aimez notre page
Suivez nous sur

La deMOIs'aile

École secondaire Augustin-Norbert Morin

Projet de mémoire d’une étudiante de maîtrise en psychoéducation de l’UQO
Assumée

Chaque jour, JE communique

Ce qui me différencie des autres selon moi, c’est ma maturité. J’ai beaucoup à dire sur ce que j’ai vécu, des hauts comme des bas. J’aime la communication et j’aime sensibiliser les jeunes sur ce qui me touche; le manque de confiance, le manque de générosité et de conscience de la belle vie qui nous entoure.

Écrire me fait sentir mieux, (sans me faire dire mes erreurs de syntaxe ou d’orthographe) je m’ouvre le cœur et j’écris ce que je pense. J’aime lire les paroles des chansons et chanter celles qui me rejoignent.

Dans ma vie, j’ai eu un père qui a aussi fait son rôle de mère. La principale raison de ma maturité, c’est l’absence de ma mère. Elle et moi sommes un gros contraire. J’aime quand c’est organisé tandis qu’elle “suit le mouvement” comme elle le dit si bien. Après plusieurs disputes, notre relation m’a permis de réaliser que ce n’était ni elle, ni moi le problème, mais que nous deux, ça ne fonctionnait juste pas. Elle m’a permis de travailler sur mon stress et sur mon gros poids sur les épaules. Une relation parmi tant d’autres qui me font grandir chaque jour (Pas “à chaque” mais bien “chaque jour” :)). 

J’ai trouvé mes relations sociales très difficiles pendant mon secondaire. J’avais de la difficulté avec le “monde de mon âge” qui ont de la difficulté à communiquer, qu’ils ont de la jalousie ou bien un manque de confiance parce que n’ai jamais vraiment vécu ça.


J’aime parler, surtout avec du monde ouvert d’esprit et qui accepte les différences et les nouvelles choses. Ça m’a pris du temps pour réaliser que la différence humaine est magnifique!

Wow, je suis heureuse de maintenant voir ça ainsi!

Maïa

Maïa Rousseau-Robert

Je m'appelle Maïa Robert, j'ai 16 ans et je suis en 5e secondaire. J'ai été une personne autonome dès mon très jeune âge. J'ai un fort caractère, une facilité pour la communication et j'aime aider les autres. Je suis déçue de la société dans laquelle nous vivons. J'ai confiance en moi, je n'ai pas peur du ridicule et je trouve que plusieurs autres filles devraient être ainsi. Si je pouvais les aider à avoir une estime en soi plus grande en leur montrant comment je vois cette situation, ça me ferait un plus grand bonheur. J'ai une grande maturité pour mon entourage et c'est un défi qui m'affronte souvent, socialement.