Aimez notre page
Suivez nous sur

La deMOIs'aile

École secondaire Augustin-Norbert Morin

Projet de mémoire d’une étudiante de maîtrise en psychoéducation de l’UQO
Avoir le temps
Assumée

Avoir le temps

Quand j’avais cinq ans, je ne voulais pas prendre le temps d’apprendre les lettres de l’alphabet. À sept ans, je ne voulais plus aller à l’école, ce n’était qu’une perte de temps. À dix ans, mes passe-temps étaient de jouer aux jeux vidéo et de dessiner. À quatorze ans, je voulais simplement faire des sorties avec mes amies, ne comptant pas le temps. Aujourd’hui, le temps est mon plus grand ennemi.

Mais le temps, qu’est-ce que c’est ? Il peut être défini de manières différentes selon des personnes distinctes de la société. Par exemple, certains philosophes pensent que le temps est l’univers. Aussi, des scientifiques et mathématiciens croient que c’est une notion mathématique qui peut être traitée avec des variables, mais là n’est pas le sujet.

Ce que je veux traiter, c’est ce que nous, les adolescentes, en pensons réellement. Pour la grande majorité, si l’on posait des questions dans les écoles ou ruelles, nous dirions que ce serait l’heure et les minutes sur nos horloges, sur nos montres, sur nos cellulaires, sur nos télés, etc.

Eh bien, ces réponses sont complètement fausses. Oui, l’heure et les minutes sont la représentation du temps, mais pas la description. Le temps est en fait un mystère. Il est très compliqué à comprendre et est encore beaucoup étudié aujourd’hui. Il varie sans cesse, puis c’est pourquoi nous, les demoiselles, avons des problèmes à le contrôler.

Je dois étudier pour cet examen, mais mes amies m’invitent à sortir faire ci et ça. Je n’ai donc pas le temps. Je dois aider mes parents pour faire ces travaux, mais je veux juste faire mes trucs à moi, dans ma chambre. Je n’ai donc jamais le temps.

Nous pensons qu’il faut en faire un choix : celui de s’ennuyer, mais de bien faire ou celui de s’amuser, mais de mal faire. En fait, il n’a jamais été question de choisir. Il faut gérer notre temps.

Afin de bien s’en occuper, la meilleure des suggestions que je propose est celle des besoins. Ce fier aux besoins permet de comprendre et d’anticiper le temps que nous avons. Prépare ton étude d’examen à un rythme qui te permet de bien faire ton travail et ensuite, tu auras le temps de passer tes moments avec tes copines.

Oui, certains jours peuvent être plus compliqués à gérer ou même qu’ils ne peuvent juste pas l’être, mais le temps ne peut jamais nous bloquer. Nous aurons toujours des parties de libertés où nous pouvons en faire comme bon nous semble. La clé est de commencer par l’essentiel, pour en être débarrassé le plus rapidement possible.

Si tu utilises cette technique, tu ne t’en rendras peut-être pas compte, mais tu te sentiras plus ordonnée ainsi que plus heureuse. Le temps est oui un ennemi. Nous l’appelons ainsi, car il peut toujours être vaincu.


Arielle

Arielle Thiffault

Je suis Arielle Thiffault. J’ai 16 ans, cela fait 5 ans que je suis en ski études à l’école ANM. J’aime tout ce qui me fait bouger, que ce soit dans les sports ou dans les voyages. Dès que mon corps est en action, je me sens en vie. Écrire aussi me permet de ressentir cette sensation! C’est pourquoi je veux faire partie de "La deMOIs’aile". Une femme qui s’exprime par ce qu’elle aime et par ce qu’elle diffère est très importante à mes yeux et bientôt, à ceux et celles qui liront mes articles.

Arielle Thiffault - École secondaire Augustin-Norbert Morin