Aimez notre page
Suivez nous sur

La deMOIs'aile

École secondaire Curé-Mercure

Tous les articles de

Saule Brousseau

Bonjour, je m’appelle Saule Brousseau, j’ai 15 ans et je suis en 4e secondaire, à l’école secondaire Curé-Mercure. J’aimerais beaucoup participer à La deMOIs’aile, puisque ça m’inspire énormément et j’écris déjà beaucoup. J’écris sur moi, sur la vie des autres et sur la vie en général. J’ai des tonnes de cahiers remplis d’histoires que j’écris. En fait, ma façon de m’exprimer, c’est en écrivant. Vous pouvez compter sur moi pour vous faire connaitre mes plus belles histoires et les partager aux jeunes filles qui ont elles aussi, peut-être le même vécu que nous. Merci beaucoup xx

Voir tous les articles de la : École secondaire Curé-Mercure

Saule Brousseau
Passionnée

PART 2 10 ans plus tard...

Lire plus

(...) Je n’ai plus vraiment le temps de rêver et d’avoir la tête au paradis. Autour de moi, ce n’est plus aussi magnifique et splendide qu’auparavant. (...)

Passionnée

Partie 1

Lire plus

(...) Durant mon enfance, j’aimais m’imaginer au pays des fées. Là où la magie est la principale source de vie. Là où les fleurs dansent et où les fées sont toujours heureuses. (...)

Passionnée

Réaliser sa chance

Lire plus

"... J’avais tout ce dont j’avais besoin et même plus! Je recevais des tas de cadeaux, on me faisait vivre plein d'activités et j’ai même eu la chance de partir en voyage. Pour moi, c’était normal. Ça ne signifiait rien d’extraordinaire. Je pensais que  tout le monde vivait de cette façon..."

Assumée

Laisse-toi briller

Lire plus

"...Dans notre monde, le racisme, l’homophobie ou le sexisme est une chose que l’on ne devrait pas accepter. On n’a pas le droit d’empêcher un être de vivre comme il veut. Dites- vous que c’est comme si on allait chercher une étoile et qu’on la détruirait..." 

Passionnée

La confiance, c'est de l'or!

Lire plus

(...)Mais, j’ai appris à quel point la confiance est de l’or et qu’elle ne pousse pas dans les arbres. J’ai compris à quel point on ne peut pas jouer avec ce genre de choses, que la confiance se mérite et ne se trouve pas à portée de main. (...)