Aimez notre page
Suivez nous sur



École secondaire Curé-Mercure

Mon gros cerveau et moi
Pression sociale , École

Mon gros cerveau et moi

L’année dernière, j’avais écrit un texte nommé « J’ai des lunettes et alors »  sur les différences. J’ai énormément eu de plaisir, alors j’ai décidé de continuer sur ma lancée et sur ce sujet.

 

Aujourd’hui, en éthique, nous avons parlé de normes. Mais qu’est-ce que la normalité? Pourquoi quelque chose ou quelqu’un devrait être normal? Qui veut être normal? 

Ça me fait penser à une discussion que j’ai eue avec mon père un jour. Je lui parlais de ma journée et je me rappelle lui avoir dit d’être fatiguée que tout le monde me voit seulement comme la « bolée » de la classe. Que je voulais seulement être quelqu’un de normal qui n’attire pas l’attention. Il m’a demandé ce qu’il y avait de mal à être différent. Pourquoi s’en plaindre, au contraire, c’est une qualité? Maintenant que j’y pense, je sais qu’il avait raison. Pourquoi me plaindre? C'est ce qui fait ma force et ce qui me différencie des autres. Je suis fière d’avoir un gros cerveau et d’aider les autres avec. C’est grâce à lui que je sais que j’irai loin dans la vie.

 

Je voulais aussi parler des autres et de la façon dont ils voient notre ou nos différences. Je veux dire qu’on s’en fout de tous ceux qui se moque de toi parce que tu es une « bolée, une rousse, une sourde, une petite, une grande, une grosse ou une lunatique » parce qu’ils ne sont pas mieux que nous, eux aussi sont différents. En plus, il va toujours y avoir une raison, une différence pour se moquer. Pourquoi y porter attention? Il ne faut pas les laisser gagner, au contraire il faut se battre pour notre identité et non la rejeter. Il faut que tu sois fière de qui tu es parce que s’accepter soi-même est une grande étape vers le bonheur.

 

Merci de m’avoir lu!

Naomie Brousseau-Fortin :)

 


 

Naomie Brousseau-Fortin

Bonjour!

Je m’appelle Naomie Brousseau-Fortin, j’ai 15 ans, je suis en 4e secondaire et je veux participer à la DeMois’aile, car j’aime beaucoup le défi que cela représente. J’y ai participé l’année dernière et je peux vous dire que ça peut être très difficile d’écrire sur nous et sur ce qui nous tient à coeur. Je veux aussi participer à la DeMOIs’aile parce que c’est une équipe EXTRAORDINAIRE.


 


 

Naomie Brousseau-Fortin - École secondaire Curé-Mercure