Aimez notre page
Suivez nous sur



École secondaire de Mirabel

CJE Mirabel PREL Québec
La douleur
Santé mentale , Passions

La douleur

Depuis déjà trois ans, l’écriture a pris énormément d’ampleur dans ma vie, que ce soit l’écriture d’un roman, d’un journal ou même juste parce que j’aime ça, je n’arrête pas. En fait, l’écriture m’a beaucoup aidée dans mes problèmes de mutilation. C’est vrai que cela n’est pas un sujet dont tout monde parle ou a envie de parler, mais parfois il le faut…

            Pour moi, la mutilation a commencé vers la fin de mon secondaire 1, mais elle a pris beaucoup plus de place en secondaire 2. Au début, on a tous une raison pour laquelle on agit ainsi, une raison pour laquelle nous faire du mal est le seul moyen. Mais avec le temps, on oublie le pourquoi et cela devient un parce que. Parce que cela me fait du bien. Parce que cela me fait oublier. Parce que… oui, ça peut être dur de donner une raison, mais pensez-y, est-ce que cela vaut vraiment la peine de se faire du mal? Est-ce que le pourquoi vous vous déchirez la peau, mérite votre peine plutôt que votre bonheur?

            J’ai eu beaucoup de mal à avouer ce que je faisais, j’arrivais à cacher mes marques par des manches longues ou bien des vestes, mais ma peine non. J’avais beau essayer de le vouloir, mais mes amis les plus proches arrivaient à lire ma détresse. Il y a toujours quelqu’un qui sera présent pour toi, il y a toujours quelqu’un qui jamais ne t’abandonnera malgré les difficultés et les épreuves que tu subis. Moi, voyez-vous, je l’ai trouvé cette personne qui jamais ne m’adonnera. Cela fût énormément difficile au début, mais je suis toujours ici à vous raconter mes histoires, des histoires qui, j’espère, vous feront sentir mieux, même si c’est un petit peu.

            Je sais que cela est difficile pour tout le monde, du moins ça l’a été pour moi, mais il ne faut jamais baisser les bras et avoir confiance, confiance en la vie, confiance en l’amour que les autres nous portent, mais par-dessus tout, confiance en nous. Si nous n’avons pas confiance, cela risque d’être difficile d’avancer, mais pas impossible. Je me suis réfugiée chez mes amis, j’ai eu confiance en eux et j’ai appris à avoir confiance en moi. J’y travaille encore c’est sûr, mais rien n’est impossible, j’en suis persuadée.

            Si j’ai eu confiance, alors vous aussi êtes capables, au fond de vous, d’avoir confiance. Si j’ai réussi, alors vous aussi vous réussirez. Être seule est parfois la meilleure chose, du moins c’est ce que l’on peut penser… La meilleure chose est d’être heureuse avec des personnes que nous aimons et qui nous aiment en retour.

Dana

Dana Delaby

Salut tout le monde, je m’appelle Dana Delaby, cette année est ma 2e année avec la deMOIs’aile. J’ai 16 ans et j’étudie à l’école secondaire de Mirabel. Pour moi, l’écriture a toujours pris énormément de place dans ma vie. Selon moi, il faut toujours se dépasser, donc pourquoi pas commencer par continuer de faire partie de la deMOIs’aile? Ce blog me permet de m’exprimer et de dire réellement ce que je pense. Sans aucune frontière.

 

Dana Delaby - École secondaire de Mirabel