Aimez notre page
Suivez nous sur



École secondaire de Mirabel

CJE Mirabel PREL Québec
Ces étiquettes
Pression sociale

Ces étiquettes

Parfois, on fait des rencontres qui peuvent absolument tout chambouler. Des bonnes comme des mauvaises.  Parfois, on fait même des rencontres très différentes de ce que l’on pouvait imaginer. Non, notre vie n’est malheureusement pas un conte de fée et il peut nous arriver d’être blessé par des rencontres. Imaginez-vous rentrer dans une toute nouvelle école où personne ne vous connait. Personne ne connait votre passé, mais évidemment, tout le monde pense vous connaitre, car le jour où vous avez posé un pied dans ce bâtiment, eh bien, on vous a classé... 

 

On pense vous connaitre seulement en regardant ce que vous portez, la coiffure que vous vous faites ou même le nombre de bijoux que vous décidez de porter. Les plus anciens vous classent dans un groupe en fonction de ce que vous l’air sans vous connaitre, tout simplement pour garder un minimum d’ordre. Soyons sérieux ! Qu’est-ce que cela pourrait bien faire si deux personnes complètement divergentes se faisaient face? Absolument rien. Mais pourtant, quand cela arrive, il y a toujours quelqu’un qui finit blessé. La nature fait en sorte que tous les hommes sont semblables… mais la vie les rend différents. Et les groupes sociaux les séparent.

 

 

Oh ! Et que dire de ces stupides groupes sociaux! Les élèves à l’écart : les oublier, les intellos, les sportifs, les populaires, les méchantes et mêmes les « nerds ». On est tous semblables, bon sang! Pourquoi est-ce qu’en 2019, on classifie encore des gens ? Pourquoi est-ce qu’en 2019, on rejette encore des personnes qui n’appartiennent pas au même monde ? J’ai eu la brillante idée de m’intéresser à un sportif. J’ai croisé son regard et maintenant, je le regrette… Depuis le jour où j’ai voulu être franche, tout est devenu désarroi. Je suis devenue désarroi. Il n’ose même plus me regarder comme il avait l’habitude de le faire quand on était ami, comme on pourrait dire, et on ne se parle même plus. Quelle belle amitié brisée pour ce que l’on juge être un sens éthique. Personne ne voit jamais rien, mais les groupes de classification que l’on décide de nous attribuer sont faux. Tout est faux. 

 

Tu peux être ce que tu veux. Être qui tu veux! Si tu veux être une populaire, alors tu peux l’être. Tu peux même aimer qui tu veux… RIEN ni personne ne peut t’en empêcher, pas même ces stupides étiquettes que l’on nous colle sur le front. Sois le meilleur de toi, traine avec qui tu veux et surtout, aime qui tu veux, car l’amour n’a pas de frontière. La chose la plus triste dans ce monde est que parfois, la seule personne qui pourrait te consoler, eh bien c’est souvent celle qui te fait le plus de mal.

 

-D

 

Dana Delaby

Salut tout le monde, je m’appelle Dana Delaby, cette année est ma 2e année avec la deMOIs’aile. J’ai 16 ans et j’étudie à l’école secondaire de Mirabel. Pour moi, l’écriture a toujours pris énormément de place dans ma vie. Selon moi, il faut toujours se dépasser, donc pourquoi pas commencer par continuer de faire partie de la deMOIs’aile? Ce blog me permet de m’exprimer et de dire réellement ce que je pense. Sans aucune frontière.

 

Dana Delaby - École secondaire de Mirabel