Aimez notre page
Suivez nous sur

La deMOIs'aile

École secondaire de Mirabel

CJE Mirabel PREL Québec
Notre ami le plus fidèle
Passionnée

Notre ami le plus fidèle

Pour faire différent, je vais te raconter une histoire… Je l’admets, ce n’est pas la mienne (quoique j’aurais voulu avoir un tel talent :’). C’est celle d’un prénommé Sean Buranahiran. La raison pour laquelle je décide de te la raconter, c’est parce qu’elle n’est pas assez connue à mes yeux. Prends conscience qu’elle mérite d’être lue et entendue, d’être considérée et réfléchie. J’espère qu’elle te sera utile…

Il était une fois, un roi ayant 4 femmes (fâche-toi pas tout de suite fille, c’est un roi, y’a de l’argent, c’est normal haha). Un jour, celui-ci fut déclaré gravement malade et sur le point de mourir (Ha, karma ! Ça t’apprendra à avoir 4 femmes...). Effrayé d’être seul dans la vie après la mort, il demanda à sa quatrième femme, celle qu’il aimait le plus, celle à laquelle il a donné des tonnes de diamants, d’or et moult vêtements élégants (presque pas matérialiste la fille...) : «Voudrais-tu mourir avec moi et m’accompagner dans la vie après la mort ?» La quatrième femme refusa l’offre et s’éloigna.

Il aimait aussi sa troisième femme (il l’a quand même mariée, hein !). Il était très fier d’elle et appréciait grandement la présenter à tous les royaumes du voisinage. Alors, il appela sa troisième femme et lui demanda: «Voudrais-tu m’accompagner dans la vie après la mort ?» Celle-ci lui répondit: «J’aime bien trop ma vie… Je suis désolée, je ne peux point venir avec vous… Quand vous serez au ciel, je me remarierai.» (oui, la vérité peut faire mal...)

La deuxième femme avait toujours été là pour lui quand il en avait besoin. Le roi lui demanda donc: «Voudrais-tu m’accompagner dans la vie après la mort ?» Celle-ci lui répondit donc avec douceur et délicatesse: «Je suis navrée de ne pas être en mesure de vous aider cette fois-ci. Toutefois, je m’engage à préparer vos funérailles comme il se doit et j’y serai présente.» Une voix au loin renchérit: «Je quitterai avec vous et vous suivrai, peu importe où vous irez, même si c’est dans la vie après la mort.»

Le roi leva les yeux et aperçut sa première femme. Cependant, c’était la femme qu’il avait le plus négligée… Il se sentit embarrassé et répondit: «Je suis désolé… J’aurais dû prendre beaucoup plus soin de toi et te donner plus d’attention lorsque j’étais en vie.»

La morale de l’histoire n’est certainement pas de te faire comprendre que tu dois prendre plus soin de ta première femme, ni de ne pas avoir 4 femmes, non plus de marier un roi parce qu’il va peut-être te donner de l’or et des diamants si tu es sa préférée. La morale de l’histoire c’est qu’on a tous 4 femmes. La quatrième est notre corps: on aime l’orner de beaux bijoux et de beaux vêtements, mais à la fin, il ne peut nous suivre dans la vie après la mort. La troisième femme fait référence à nos possessions: on passe tellement de temps à acquérir tous ces biens matériels, mais à la fin, ils ne peuvent nous suivre dans la vie après la mort… Ils seront donnés à autrui et divisés, tout comme cette femme qui avait dit qu’elle allait se remarier. La seconde femme représente nos amis et notre famille. On leur fait confiance, ils sont toujours là pour nous lorsque nécessaire. Cependant, le plus loin qu’ils peuvent aller avec nous, c’est à nos funérailles pour ensuite nous laisser partir sereinement. Notre première femme représente notre âme. Trop souvent, on néglige de prendre soin de notre âme. Pourtant, c’est cette chose si précieuse qui nous suivra dans la vie après la mort.

Prends soin de toi, garde-toi en santé. Profite de tes possessions et du confort qu’elles peuvent te procurer. Chéris tes amis et ta famille pour tout l’amour qu’ils te font gracieuseté. Or, n’oublie jamais de prendre soin de ton âme. Nourris-la, enrichis-toi ! Prends du temps seule, prends le temps de réfléchir. En effet, l'âme est
la source de notre vie et notre amie la plus fidèle.

Laurie-Anne Vidori

Laurie-Anne Vidori

Salut !! Pour commencer, je te propose qu'on fasse connaissance. Je commence, ça te va ? Je m'appelle Laurie-Anne Vidori et j'ai 17 ans. J'étudie présentement à l'école secondaire de Mirabel. Malgré ces deux dernières phrases étaient plutôt ''basic'', je te garantis que j'ai beaucoup plus à te partager.. C'est probablement pourquoi j'ai eu la prétention de croire qu'il serait pertinent de faire partie de "La deMOIs'aile".  J’aime provoquer une réflexion auprès d’autrui, j’aime moi-même me questionner, être intriguée. Je ne ferai pas le tour de mes passions, autrement, ma "courte" présentation sera pléthorique… Je sais, tu es probablement dévastée de constater que je n’ai parlé que très peu de moi (oui, l’ironie et moi faisons la paire, tu le constateras assez rapidement !!). Cependant, je te rassure, tu en découvriras davantage dans mes textes et tu verras qu’on a probablement beaucoup de points en commun !!

Laurie-Anne Vidori - École secondaire de Mirabel