Aimez notre page
Suivez nous sur

La deMOIs'aile

École secondaire de Mirabel

CJE Mirabel PREL Québec
Life goes on
Passionnée

Life goes on

T’es qui ? Pourquoi t’es là ? Si toi tu ne le sais pas, comment suis-je censée le savoir ? Oui, j’en conviens, plutôt nébuleuse comme question… Cependant, je sais que tu y as déjà songé, sans l’ombre d’un doute. C’est normal, t’es un humain et c’est ce qui nous distingue des autres espèces : ce questionnement sur ce qu’on ignore. Je ne veux pas te décevoir mon petit ou ma petite, mais je te garantis que ton chien ne se demande pas pourquoi il existe, même s’il est le plus beau, le plus gentil et qu’il t’écoute toujours, il s’en fout royalement. Ton chat, lui ? Encore plus ! Toujours sans l’intention de te décevoir, je n’ai point la science infuse pour répondre à ta question… Or, je peux bien extraire le zeste de mon opinion sur le sujet juste pour toi (t’es bien chanceux.se).    

Un beau jour, un de mes très bons amis s’est pris pour un philosophe et m’a dit : « Nos grands-parents se sont fait dire qu’ils étaient l’avenir, ils l’ont répété à nos
parents, qui eux nous le répètent. Toutefois, je me dis bien honnêtement qu’avant d’être l’avenir, on devrait essayer d’être le présent. » Si tu penses que mon ami c’est Aristote, détrompe-toi à l’instant. C’est juste la réflexion bien trop sensée d’un gars de la génération Z qui, d’après certains baby-boomers de cette société (pas tous, don’t worry... J’ai écrit « certains », no hate), est supposé être pluggé sur son cell et non être en mesure d’évoquer une telle pensée. Admets- le, on t’a certainement déjà demandé : « Si tu pouvais retourner dans le passé ou aller dans le futur, tu ferais quoi ? » Vois-tu l’ironie ? Guess what ? Moi, je reste dans le présent. Il y a tellement de choses à changer… Dans le passé, comment je te dirais bien ça…? C’est passé ! Dans l’avenir, c’est pire, c’est trop tard. C’est maintenant que tu dois agir. Apprends d’hier pour agir aujourd’hui et tu verras, demain sera meilleur ! Ce que j’essaie de te dire c’est qu’on ne cesse jamais de penser à demain et de regretter hier... On n’en profite jamais assez.

Tu as déjà entendu la fameuse phrase qui stipule que « peu de gens vivent, car plusieurs ne font qu’exister » (si ce n’est pas le cas, il était temps que tu l’entendes). Rappelle-toi, il faut tout espérer au risque d’être déçu. Il faut tout éprouver au risque d’être blessé. Tout donner au risque d’être volé. Ce qui vaut la peine d’être vécu nous met forcément en danger (merci Gilles Legardinier). À la fin, tu ne fais que regretter les chances que tu n’as pas prises…  Soit toujours meilleur.e qu'hier, level up ton existence (level up, level up, comme dirait Ciara!).
 

On se demande également pourquoi on existe… Comme Mark Twain disait avec brio : « Les deux jours les plus importants dans ta vie sont le jour où tu es né.e et
le jour où tu trouveras pourquoi. » En gros, la réponse dépend de chacun... Si t’as l’impression d’être né.e dans un monde qui ne te correspond pas, c’est parce
que t’es là pour aider à en créer un nouveau et ça, c’est maintenant que ça peut se faire. Arrête de procrastiner (c’est mon passe-temps préféré aussi, t’inquiètes), parce que pendant ce temps-là, life goes on !

-Laurie-Anne Vidori

Laurie-Anne Vidori

Salut !! Pour commencer, je te propose qu'on fasse connaissance. Je commence, ça te va ? Je m'appelle Laurie-Anne Vidori et j'ai 17 ans. J'étudie présentement à l'école secondaire de Mirabel. Malgré ces deux dernières phrases étaient plutôt ''basic'', je te garantis que j'ai beaucoup plus à te partager.. C'est probablement pourquoi j'ai eu la prétention de croire qu'il serait pertinent de faire partie de "La deMOIs'aile".  J’aime provoquer une réflexion auprès d’autrui, j’aime moi-même me questionner, être intriguée. Je ne ferai pas le tour de mes passions, autrement, ma "courte" présentation sera pléthorique… Je sais, tu es probablement dévastée de constater que je n’ai parlé que très peu de moi (oui, l’ironie et moi faisons la paire, tu le constateras assez rapidement !!). Cependant, je te rassure, tu en découvriras davantage dans mes textes et tu verras qu’on a probablement beaucoup de points en commun !!

Laurie-Anne Vidori - École secondaire de Mirabel