Aimez notre page
Suivez nous sur

La deMOIs'aile

École secondaire de Mirabel

CJE Mirabel PREL Québec
Bilan de notre Secondaire 4
Assumée

Bilan de notre Secondaire 4

Chers lecteurs, l’année s’achève. «No shit Sherlock» nous direz-vous, et vous avez raison. C’est assez évident que c’est la fin de l’année. Les profs sont plus heureux, les feuilles poussent dans les arbres, la nature revient à la vie, tandis que nous, les élèves, mourrons sous le stress des exams. Voici donc le bilan du secondaire 4 des (Lalan7)2.

 

Premièrement, on va régler le sujet de l’école tout de suite, pour rester polies, ça n’a pas été la meilleure année ever. Auparavant, chaque année, il y avait toujours de la matière intéressante. Certains sujets plus ou moins pertinents, certes, mais toujours d’autres trucs qui venaient rattraper ça. Cette année, ça a été… différent. La seule matière où on a vraiment eu du fun, c’était en ECR aka, la matière qu’on a le plus détestée à date. Mais, cette année, c’était vraiment cool ! Bref, les matières, c’étaient bof en secondaire 4.

 

Deuxièmement, l’aspect social de cette année a été un franc succès. En tout cas, un succès pour nous. De secondaire 1 à 3, c’était pas mal juste nous deux tout le temps. On ne s’en plaignait pas, mais en regardant en arrière avec tous les amis qu’on a aujourd’hui, toutes les activités qu’on fait avec eux, tout le fun qu’on a, on se rend compte qu’on faisait dur. Avant, on ne se voyait jamais hors de l’école, maintenant si quelqu’un ne vient pas hang out avec tout le monde, on va le stalker chez eux. Si vous avez lu nos précédents textes, vous savez aussi qu’il y a eu certains rapprochements entre certains membres du groupe et ça, c’est toujours cool ! Bref, l’aspect social en secondaire 4 était un succès !

 

En conclusion, on pourrait parler de tous les sujets qu’on voulait aborder, mais qu’on n’a jamais faits par manque de contenu. Les mangas, par exemple, tout le monde s’en fout. L’expression de genre, on avait des jokes, mais on les a oubliées et on s’est dit que tout le monde avait des fenêtres chez eux et que parler de la température québécoise, ça ne servait à rien. Bref, c’était le bilan de notre secondaire 4, merci de nous avoir lues.

 

(Lalan7)2

Ophélia Lalancette

Bonjour les humains. Je me nomme Ophélia Lalancette et je suis en 4e secondaire.

Vous savez la fille folle dans Hamlet?  Ben, c’est ça, mon nom vient de là. Je vous laisse faire vos déductions. J’ai 16 ans et je vis selon un principe très simple: ‘’Si je me trouve drôle, je suis drôle’’. Simple, efficace. Je tiens à dire que je ne suis aucunement sérieuse, que mes jokes sont pas nécessairement drôles, que j’ai un esprit de bottine très développé et que j’adore écouter les tounes du Bye Bye. Cette dernière information n’était pas nécessaire... BREF! Je suis le genre de personne a utilisé sa calculatrice pour trouver la réponse à 1+1 parce que tsé, la réponse pourrait mystérieusement changer du jour au lendemain… Mieux vaut prévenir que guérir!

 

Ophélia Lalancette - École secondaire de Mirabel