Aimez notre page
Suivez nous sur



École Secondaire Liberté Jeunesse

Ma relation avec mon père
Émotions , Famille

Ma relation avec mon père

Si je choisis ce sujet, c’est que cet aspect de ma vie a toujours été très présent. Peut-être l’est-il aussi beaucoup dans la vôtre. 

J’ai toujours eu de la difficulté à bien m’entendre avec mon père. Je crois que si je devais être honnête, il me fait peur. Il a une voix très grave qui porte. Il sait se faire entendre. Ce n’est pas mauvais, mais c’est effrayant. Sa voix vient souvent me chercher à l’inverse de ma mère, avec qui je me sens vraiment à l’aise. Parfois, je la considère plus comme ma sœur que comme ma mère. Elle est même, à plusieurs moments, ma confidente sur différents sujets. 

 

Avant, quand mes parents étaient ensemble, c’était plus stable avec mes relations. Un, plus autoritaire avec qui je me chicane plus souvent, l’autre, plus douce avec qui j’ai toujours l’impression d’être comprise. Ma mère m’aidait à régler mes ennuis avec mon père ou elle me conseillait sur comment les régler. Parfois, j’écrivais à mon père sur une feuille de papier quand j’étais calme. C’était mon truc avec lui, mais on finissait toujours, au moins une fois, par hausser le ton. 

 

Quand ma mère et mon père ont fait une garde partagée, c’était rendu vraiment difficile de communiquer avec mon père. De plus, avec l’anxiété que je vivais, je me sentais de moins en moins comprise, de plus en plus à cran. Les chicanes avec mon père sont juste allées en augmentant à ce moment-là. J’ai fini par habiter presque 100% du temps avec ma mère. J’allais chez mon père seulement une fin de semaine et encore là, j’arrivais à me chicaner avec lui. C’était très intense! Autant pour moi que pour lui. 

 

Je sais qu’il m’aime et je l’aime aussi, mais je crois que notre relation sera pas mal toujours comme ça. J’ai recommencé, il y a peu, à faire une semaine en alternance. J’ai déjà de la difficulté à tenir. Il faut que j’apprenne à communiquer calmement avec lui, même si c’est difficile. 

Et c’est peut-être triste à dire, mais la distance est sans doute le meilleur moyen pour que l’on garde une bonne relation. 


Rachel

Rachel Leclerc

Hé! Comment allez-vous? Personnellement, je vais bien. Quoique un peu nerveuse à l’idée d’écrire un article qui sera sûrement publié. Ce n’est quand même pas rien! Mais, c’est bien pour ça que j’aimerais faire partie de ‘’La deMOIs’aile’’. J’aime bien les défis et écrire. Je m’appelle Rachel. J’ai 14 ans et je suis en 3e secondaire, en classe spécialisée TSA, au moment où je vous écris. Pour mieux me comprendre, vous devez savoir que je suis autiste et TDA. Je suis de nature très anxieuse. Je suis aussi spécialement curieuse et très ouverte d’esprit à un point où parfois, je choque des gens. On me décrit aussi souvent comme étant très mature pour mon âge, même si ce n’est pas vraiment mon avis...

Rachel Leclerc - École Secondaire Liberté Jeunesse