Aimez notre page
Suivez nous sur

La deMOIs'aile

École secondaire Curé-Mercure

Mon étoile
Passionnée

Mon étoile

Depuis bientôt deux ans, je vis dans un état de pure incompréhension. Je m’explique, à la suite de la perte si soudaine d’une personne si importante pour moi, je me suis complètement perdue. J’avais 14 ans et je n’avais aucune idée de ce qu’était un deuil. Je ne savais pas comment j’allais passer au travers parce que je me sentais étouffée et envahie par ma peine. Je ne croyais jamais m’en sortir.

Voici à quoi je veux en venir, depuis quelque temps, je vois notre monde s’écrouler. Je me sens dans un jeu d’échec où tour à tour un pion tombe. Malheureusement, ce sont les meilleurs qui tombent en premier, on pourrait comparer avec la reine et le roi. Rendue là, on dit quoi? Échec et mat? C’est comme ça que je me sentais comme si ma partie était terminée parce que j’avais perdu mon meilleur pion.

J’ai voulu rester dans l’ignorance parce que c’était plus facile de me dire qu’il était seulement parti en voyage et qu’il reviendrait. Un jour, par exemple, j’ai dû affronter et c’est à ce moment-là que j’ai compris tellement de choses. La vie, pour moi, c’est comme le ciel une fois la nuit tombée et chacun dort, on devient une petite étoile. Certaines étoiles sentent qu’elles ne brillent pas suffisamment pour éclairer notre monde obscur et c’est à ce moment qu’elles décident de s’éteindre.

C’est atroce pour l’étoile voisine qui vient  de perdre son compagnon, celui à qui elle racontait ses rêves les plus fous et ses peines les plus lourdes. J’étais fâchée que tu m’aies laissée seule. Je devais gérer mes émotions sans toi. Je devais vivre sans toi. Depuis quelque temps, j’ai appris à vivre avec toi de nouveau et tu sais quoi? Je te pardonne.  Je tiens à dire une dernière chose. Malgré le fait que tu as décidé de t’éteindre, tu restes dans mon coeur l’étoile la plus brillante de ce ciel noir. Mon étoile. Je t’aime. 

Maxime

Maxime Sauvé

Je m’appelle Maxime Sauvé, j’ai 15 ans et je suis en 4e secondaire. Je suis une fille très active et je me laisse beaucoup aller à travers la danse. Une autre manière de me libérer de mes « trop fortes émotions » est l’écriture. Je suis une fille très sensible et j’aime me retrouver seule face à une feuille de papier. Je suis remplie d’histoires et d’expériences à partager. Je crois qu’entre filles, on a besoin de se confier et de se sentir écouter et je trouve que c’est l’occasion parfaite. xx

Maxime Sauvé - École secondaire Curé-Mercure