Aimez notre page
Suivez nous sur

La deMOIs'aile

École secondaire Curé-Mercure

Assumée

La folie du temps des fêtes

Et oui, nous sommes à ce moment-là de l’année. Pour plusieurs, c’est un moment rempli de joie et de cadeaux où la vie est belle. Pour d’autres, par contre, c’est parfois un moment de solitude et d’inconfort. Je parle évidemment du temps des fêtes. Ces soirées tardives où les matantes, les grands-pères et ceux dont on est pas trop sûre de notre lien nous demandent les fameuses questions : «  Pis l’école, comment ça va ?, C’est qui ton petit amoureux du moment ?, Où veux-tu aller au cégep ?» Malgré le fait que, pour une fois, j’ai toutes mes réponses, j’ai un recul. C’est une pression énorme, vous savez ? Pour nos proches, ce n’est que des questions banales... pour nous, c’est une épreuve. Certains la passent alors que d’autres coulent.

 

Premier souhait de Noël : enlever ce poids sur vos épaules... vous respirerez mieux. Ensuite, il y a ce sentiment. On a beau être entourée par millier, on peut se sentir seule au monde. Parler pour parler alors que personne n’écoute vraiment. J’ai une pensée pour chacun d’entre vous qui, parfois, ont un moment. Ce moment-là ... vide. On croit qu’il veut tout dire pourtant, c’est le contraire.

 

Deuxième souhait de Noël: oublions nos soucis un moment et célébrons en paix d’esprit. C’est normal d’être un peu démoralisée durant le temps des fêtes! On revoit toute notre année, nos hauts, nos bas. C’est une bouffée de souvenirs qui nous submerge d’un seul coup. Sachez tous que le temps des fêtes est un moment pour dire aux gens qu’on aime qu’on les aime justement, alors profitez-en! Sur ce, je vous souhaite à toutes et à tous un joyeux temps des fêtes et beaucoup d’amour, car on le mérite tous.

Justine

 

Justine Lortie

Justine Lortie, c’est moi. En fait, c’est mon nom. Ce qui donne l’impression aux gens de me connaître. Je suis une élève studieuse de 16 ans, en 5e secondaire. J’essaie toujours d’équilibrer le coté académique, sportif, social et émotionnel dans ma petite vie qui semble si bien rangée, sous les yeux des curieux. Je dois dire que j’ai presque réussi. Mes émotions font autant partie de moi que mes mains ou mon cœur le font. Je viens de sortir d’une relation qui m’a fait rencontrer une des plus belles personnes de ma vie. J’ai également perdu un ami extraordinaire au suicide et je crois que rendre les gens plus réceptifs à ce genre d’évènement pourrait changer beaucoup de choses dans beaucoup de vies.