Aimez notre page
Suivez nous sur



École secondaire Augustin-Norbert Morin

Projet de mémoire d’une étudiante de maîtrise en psychoéducation de l’UQO
Lui
Amour , Émotions

Lui

On s'est rencontrés sur les réseaux sociaux, oui, on s’était déjà vus avant, mais j'étais déjà prise. On avait commencé à se parler durant une simple soirée. Il est rentré dans ma vie cette soirée-là et il a tout changé. 

 

C'était un vendredi soir et je m'en rappelle encore. Notre relation a commencé par un simple allô. Les premiers textos ont débuté, les appels sont arrivés. On a appris à se connaître avec des centaines de questions. J’ai eu un coup foudre, j'ai essayé de le nier, mais c'était impossible, car je savais qu'il se passait quelque chose entre nous. Au final, j'avais raison.

 

Au fil des jours, mes sentiments étaient de plus en plus présents. Quand je l'ai vu à l'école ,il a fallu un simple regard pour que je sois charmée. On se regardait de loin et mon coeur battait à cent mille à l'heure. Nos premiers ''je t'aime" n'avaient aucun sens à mes oreilles. En fait, je pense simplement que j'ignorais c'était quoi être aimée par un étranger. Je n'avais aucune idée que le fait d'aimer pouvait tant me préoccuper. Ma façon de penser avait complètement changé. 

 

Quand j'étais avec lui, les gens n'avaient plus le même pouvoir sur moi. Il me rendait heureuse avec ces poèmes, j'étais de plus en plus  amoureuse. J'avais de la difficulté à le comprendre, il fallait toujours que j'attende après ces textos avant de penser à moi-même. Parfois, il pouvait être dans mes bras et d'autres fois, s'éloigner de moi, sans raison, comme si j'étais un choix. Il était souvent occupé, je le sais, mais j'arrivais à m'imaginer qu'il pouvait me tromper. Il l'avait déjà fait dans le passé, mais je lui ai laissé une chance de se reprendre.

 

On s'est laissé une deuxième chance et cela a duré 3 mois, mais cette fois-là, c'est moi qui ai gaffé. Je l'ai trompé, je suis allé voir ailleurs et par malheur, il l'a su.

 

Je sais que je n’ai rien fait pour qu'il reste, mais là aujourd'hui, je ferais tout pour qu'il revienne. Il fait partie de la personne que je suis aujourd'hui. J'ai grandi et compris certaines choses .Il m'a oubliée et je sais qu'il a plus du tout de sentiments pour moi, mais moi je n’y arrive pas. 

 

Plus le temps passe, plus je me dis que je vais réussir à l'oublier, mais c'est impossible.Je l'ai aimé comme je n’ai jamais aimé personne. Je n'arrive pas à le sortir de ma tête et le voir avec elle, ça me brise le coeur. Je l'aimerais toujours malgré tout, car il est mon premier réel amour . 


Marilou

Marilou Brin

Bonjour, je suis Marilou Brin, j'ai 14 ans. Je ne suis pas la plus belle de la Terre, je n’ai pas des vêtements neufs tous les mois. Je n'ai pas un corps parfait et je suis loin d'être un mannequin, en fait, je suis moi. Quand je sors, le maquillage n'est pas souvent là. Je peux être folle et rire pour rien, mais tout d'un coup, être triste, mes  émotions me jouent des tours, je sais. Je ne fais pas semblant d'être ce que je ne suis pas. Je suis celle que j'ai toujours voulu être et même si ça vous plaît ou pas, je ne changerai pas .

Marilou Brin - École secondaire Augustin-Norbert Morin