Aimez notre page
Suivez nous sur



École secondaire Augustin-Norbert Morin

Projet de mémoire d’une étudiante de maîtrise en psychoéducation de l’UQO
Sois vraie
Assumée

Sois vraie

Est-ce que vous repensez parfois aux moments de votre tendre enfance?  À quel point vous étiez heureux et que vous ne vous souciez en aucun cas de ce que les autres penseraient de vous, même si vous aviez de la terre plein les cheveux et le visage. Ces moments me manquent plus que tout.

 

Aujourd’hui, peu importe ce que tu fais ou ce que tu portes, tu penseras toujours à ce que les autres vont penser. Est-ce que mes cheveux sont corrects? Est-ce que ces vêtements sont avantageux sur moi? Est-ce que j’ai l’air d’une complète idiote avec ce rire? Est-ce que mon maquillage est parfait, parce que je ne veux absolument pas avoir l’air d’un zombie?

 

N’êtes-vous pas un peu tannés de toujours vous plier aux quatre volontés de tout le monde? De devoir constamment être la personne que les autres veulent que vous soyez? En tout cas, moi je sais que j’en ai plus qu’assez. Pourquoi? Parce que la première personne dans ce monde que vous devez satisfaire, c’est vous-mêmes. Vous voulez porter des vêtements excentriques, porter beaucoup de maquillage ou pas du tout, vous voulez devenir musicien et non médecin, faites-le. Ne laissez pas le jugement des autres et les critères de la société vous arrêtez d’être la personne extraordinaire vous êtes.

 

C’est important de se rappeler que nous sommes assez et qui nous sommes réellement. Nous sommes tous beaux et magnifiquement uniques dans ce monde.  Alors n’ayez jamais, mais au grand jamais, honte de la personne que vous êtes.

 

Sandy

 

Sandy Doyle

Bonjour, je m’appelle Sandy Doyle et j’ai maintenant 16 ans. Je suis une jeune femme qui aime beaucoup tout ce qui touche au monde artistique. En effet, j’adore la danse depuis mon plus jeune âge. C’est une merveilleuse façon pour moi de me sentir libre et de partager mes émotions aux autres sans leur dire directement. Il n’y a rien de mieux que la sensation que je ressens avant de rentrer sur scène, soit un sentiment d’euphorie et de pur bonheur. J’ai décidé de rejoindre « La deMOIs’aile », car depuis quelque temps, j’essaye de sortir de ma zone de confort et de m’ouvrir plus aux autres.

Sandy Doyle - École secondaire Augustin-Norbert Morin