Aimez notre page
Suivez nous sur



École secondaire Augustin-Norbert Morin

Projet de mémoire d’une étudiante de maîtrise en psychoéducation de l’UQO
La médecine chinoise
Passions , Valeurs

La médecine chinoise

La médecine est quelque chose d’extrêmement important dans nos vies, mais nous ne sommes pas assez au courant des effets parfois néfastes qu’elle peut avoir sur nous! En fait, on nous dit qu’il n’y a qu’une sorte de médecine … celle qu’on connait, mais non! Notre « médecine » fait en sorte qu’on dépend de médicaments qui parfois, nous rendent dépendants à vie ou qui nous créent  d’autres problèmes.

 

Ma grand-mère est passée à travers d’un cancer et notre « médecine » ne lui donnait plus grand temps à vivre… il disait qu’il était trop tard. Mais, mamie Framboise est quelqu’un qui ne se laisse pas abattre comme ça et elle a décidé que tout n’était pas terminé. Donc, elle s’est portée vers la médecine chinoise qui lui a sauvé la vie, il y a maintenant beaucoup d’années de ça! 

 

La médecine chinoise est souvent mal vue, car on peut penser que ce ne sont que des charlatans qui racontent n’importe quoi, mais c’est tout le contraire. Il y a des années d’études pour obtenir son diplôme, comme n’importe qu’elle autre médecine, c’est juste qu’elle est portée vers une solution de traitement beaucoup plus terre à terre que celle qu’on connait avec des médicaments chimiques. 

 

Je ne vous dis pas que notre médecine ne sert à rien, car parfois il n’y a aucune autre solution que celle-là. C’est juste que certains médecins ne sont même pas intéressés à savoir comment ils font pour guérir à partir de simples plantes et que c’est à cause de cette mentalité-là qu’on ne va jamais évoluer! 

 

Bon, je ne vous cacherais pas que les potions à base de plantes, que la médecine chinoise fait, ont un goût horrible, mais avec un petit jus d’orange et en se pinçant le nez, ça passe et on se sent beaucoup mieux que lorsqu’on se bourre de pilules! 

 

Quand j’étais plus jeune, j’ai eu une mystérieuse tache rouge ultra douloureuse sur le nez. J’ai fait 3 cliniques différentes en dermatologie qui m’ont dit des choses différentes. J’ai pris des cachets ultra-forts pour finalement, finir chez mon médecin chinois qui m’a dit d’appliquer du Vicks dessus et 3 jours plus tard, la tache avait disparu! 

 

Même chose quand j’ai eu une irruption d’eczéma, mon médecin de famille me touchait comme si j’avais la peste avec des gants. Tandis que mon médecin chinois, lui, a pris le temps de m’examiner et de vraiment regarder ce que j’avais au lieu de me dire que j’avais la gale, alors que ce n’était même pas ça !

 

Vous savez, dans la vie en générale, l’humain a peur de ce qu’il n’est pas capable de comprendre, il a peur de l’inconnu! C’est en autre pour ça que l’homme veut toujours tout conquérir et tout contrôler pour être certain d’être le plus fort dans tous les domaines.

 

Cependant, si on revient dans le temps, on se soignait à partir de plantes et donc, on devrait vraiment commencer à considérer la médecine chinoise comme une vraie médecine au lieu de la nier. Ça pourrait donner une meilleure qualité de vie à plusieurs d’entre nous.

 

Alors, restons curieux et ouverts à toutes solutions!

Mégane Emmanuelle xx

 

Mégane Emmanuelle English

Je me nomme Mégane Emmanuelle English, j’ai 16 ans et je vis présentement la dernière année de mon secondaire en Danse Études. On pourrait me décrire comme étant une personne altruiste, souriante et avec un gros caractère. Depuis toute petite, je ne fais que parler, mais tout est différent lorsqu’il est temps d’exprimer mes émotions. C’est comme ça que l’écriture est entrée dans ma vie! Elle a toujours été mon échappatoire et lorsque j’ai quelque chose d’important à partager, je sors mon crayon et mon bout de papier. La deMOIs’aile serait, pour moi, une façon d’assouvir mon besoin d’écriture et en même temps, de partager ma vision et mes opinions sur des sujets qui touchent mes valeurs profondes. Qui sait, peut-être que je saurais toucher certaines d’entre vous!

Mégane Emmanuelle English - École secondaire Augustin-Norbert Morin