Aimez notre page
Suivez nous sur

La deMOIs'aile

École secondaire de Mirabel

CJE Mirabel PREL Québec
L’intimidation
Assumée

L’intimidation

Je vais vous parler de mon histoire, de mon vécu. Quand j’étais au primaire, je me faisais agacer par rapport à ma grosseur. Oui, je suis d’accord avec vous. Oui, je suis obèse, mais je l’assume et je suis fière de ma vie. Je tiens à dire à tous ceux qui m’agaçaient au primaire que j’ai une maladie.

Bref, je m’éloigne du sujet. L’intimidation est une raison qui me tient à cœur. Comme je vous l’ai déjà dit au début, au primaire, je me faisais tabasser par des garçons. J’arrivais chez moi en pleurant et j’avais des bleus partout. Le matin, quand je me levais et que je savais qu’il fallait que j’aille à l’école, je ne voulais pas. Je me refermais sur moi-même. Je ne parlais plus à personne... je me laissais faire. Je n’en parlais même pas aux intervenants ni au directeur. Je les laissais m'intimider et depuis, j’ai appris à me faire un bouclier.

Maintenant, quand on parle dans mon dos, je les laisse aller et je ne négocie plus. J’ai appris avec les années à laisser tomber et à continuer d’avancer malgré les obstacles et de ne jamais laisser les méchants commentaires prendre le contrôle de ma vie, car ça ne sert à rien.

À tous ceux qui se font intimider, faites comme moi, n’écoutez plus les gens qui vous disent de vous tuer ou qu’il n’y a personne qui vous aime parce que ce n’est pas vrai. Il y a toujours des gens autour de vous qui peuvent vous aider, n’abandonnez jamais. Continuez de réaliser vos rêves et laissez tomber les méchants commentaires si vous croyez en vous. Ayez de l’estime pour vous-mêmes, car tout est possible, tous vos rêves peuvent se réaliser si vous n’abandonnez jamais. Vous réussirez. Le meilleur conseil que je puisse vous donner est de laisser les gens parler de vous et de garder la tête haute. Si vous êtes fiers de vous, alors continuez de lever la tête et ne la baissez plus jamais.    

Joany