Aimez notre page
Suivez nous sur

La deMOIs'aile

École secondaire de Mirabel

CJE Mirabel PREL Québec
Mon corps, un défaut?
Assumée

Mon corps, un défaut?

Salut? Coucou? Peu importe, je vais aborder un sujet particulièrement difficile pour moi et affronter la peur de me faire juger de la part des autres. Savez-vous c'est quoi de la cellulite? Savez-vous c'est quoi des vergetures? Eh bien oui, j'en ai.

Ces petits défauts que je perçois aujourd'hui, je les voyais comme étant des cratères et des craquements de peau, je m'étais rentré dans la tête comme quoi j'étais grosse! Tsé, le sentiment vraiment perturbant quand tu t'regardes dans le miroir pis que tu te dis ark ! Eh bien, je l'ai vécu. Le sentiment de penser que personne ne sera attiré vers toi ou te dira que c'est beau. Je ne trouve pas ça beau, je l'assume, je trouve ça vraiment laid et ça me complexe. Je trouve ça beau sur les femmes qui l'assument, mais moi, je ne l'assume pas. J'ai essayé plusieurs produits pour les retirer ou les atténuer, mais sans succès. Ce fut toujours à la disposition des regards... Ce sentiment d'avoir peur de te mettre en bikini devant tes copines parce qu'elles ont de plus belles fesses ou de plus belles cuisses que toi.. Ce sentiment de te trouver constamment affreuse. Par-dessus tout, les gens me disaient que ça ne se voyait pas. Eh bien moi, j'le savais qu'elles existaient, j'savais qu'il/elles me mentaient. Moi, je les voyais pis elles m'écœuraient, j'voulais que ces défauts disparaissent de ma peau, que ma peau redevienne ce qu'elle était. D'où ils viennent d'ailleurs, tous ces trous et ces craquements de peau? Je ne leur ai jamais demandé de faire leur apparition sur mon corps, ils n'en avaient pas la permission, c’était un NON CATÉGORIQUE. 

Je n’ai jamais été à l'aise avec ces défauts sur mon corps, mais depuis quelque temps, aujourd'hui j'apprends à les accepter et à me trouver « pas pire » comme on dit. Pourquoi? Parce qu'ils vont me suivre toute ma vie. Il va bien falloir que je les accepte, ils font partie de moi. C’est comme une sorte de famille étrange, mais bon, c’est sûr qu'il y a toujours une p'tite partie de moi qui aimerait qu'ils disparaissent, mais ça ne se fait pas en un claquement de doigts.

À vous tous et toutes, chacun et chacune, vous qui n'aimez pas vos défauts, apprenez à les accepter. Je sais que c’est dur, je passe par là, mais vous allez apprendre à vous trouver tous beaux et belles avec chacun de vos petits défauts. N’oubliez jamais de toujours garder espoir.

Megan

Megan Leclaire

Salut ! Je m’appelle Megan, je suis âgée de 17 ans et je suis en 4e secondaire. Je suis une personne ouverte d’esprit et j’aime bouger. J’aimerais beaucoup faire partie du blogue la DeMOIs’aile, car je suis quelqu’un qui aime beaucoup faire part de mes états d’esprit. J’ai découvert mon amour et ma passion pour l’écriture au tout début de l’année et je veux aller au bout de mon talent. En espérant que mes textes vous plaisent.

Megan Leclaire - École secondaire de Mirabel