Aimez notre page
Suivez nous sur

La deMOIs'aile

École secondaire de Mirabel

CJE Mirabel PREL Québec
Déplogue le cadran
Assumée

Déplogue le cadran

Le temps court les rues. Il file à toute allure. Nous pouvons voir l’aiguille des
heures faire les 400 tours ces temps-ci. On nous fait croire qu’on a plus le temps
de rien, que l’on doit agir vite et efficacement. Que l’on doit trouver sa voie, sa
passion, sa destinée maintenant, à tout prix! On nous fait croire qu’on n’a plus le
temps de se questionner. « Prends ta décision live, sinon il est trop tard... » qu’ils
disent. 

On demande à nous, les jeunes qui seront bientôt adultes, de faire un choix. Un
choix décisif qui peut à la fois être la voie vers l’épanouissement tant rêvé, ou
bien nous mener dans un monde que l’on n’a pas voulu. Vers 18-19 ans, on doit
décider quel sera notre futur (sans se tromper), alors qu’une année plus tôt, on
devait encore demander la permission pour aller à la salle de bain. C’est ironique
à mes yeux. Le temps court les rues. On commence tout jeune à la maison, pour
ensuite utiliser le boulevard du secondaire afin qu’en quelques tic-tac, nous voilà
déjà rendus à l’autoroute des carrières. 

L’école, c’est bien beau. L’éducation, c’est magnifique, mais avons-nous déjà
pris une seconde de notre précieux temps pour admirer la personne que nous
devenons? Une minute pour se féliciter de tout ce qu’on a accompli? Une heure
pour prendre du temps pour soi sans penser qu’on a plein de choses importantes
à faire? Ton devoir de science est pour demain? RELAXE. C’est pas 20 minutes
de self care qui vont te mettre en retard. T’es trop anxieux(se) à l’idée de franchir
l’étape du cégep et tu ne sais pas où aller? RESPIRE. C’est pas la fin du monde
si tu prends une année ou une demi-année de repos. 

T’as le temps. On a le temps pour tout, si c’est pour nous. Prioriser. Valoriser.
Organiser. Oui, ça avance vite. Mais, nous avons le contrôle sur notre propre vie
et sur nos propres choix. La génération d’aujourd’hui croit qu’on est dans
L’OBLIGATION de faire comme tout le monde. D’abord, la garderie, le primaire,

après le secondaire, le cégep, l’université, pour ensuite trouver son métier ET
continuer la routine toute la vie, payer des factures à des sommes exorbitantes,
pour atterrir à la retraite, parfois malade, dans un lit d’hôpital avec des gens qui
pleurent notre mort en se sentant coupables de ne pas avoir eu assez de temps. 

Sur ce, moi je dis : Respire. T’es un humain, t’as du temps et les nouvelles
ambitions n’ont pas d’âge. Arrêtons de jeter notre temps par les fenêtres et
VIVONS PLEINEMENT comme si c’était notre dernière journée. Drop ta switch à
off. Déplogue le cadran. Continue de snoozer, pis arrache le breaker dans le
sous-sol.

-AH

Alexie Ann Hurtubise

Bonjour! Je m’appelle Alexie Ann Hurtubise et j’ai 17 ans. J’aimerais m’inscrire à la deMOIs’aile puisque j’ai quelque chose à dire. Je ne suis pas le genre de fille à s’assumer et à prendre sa place, donc c’est pour moi très inspirant et enrichissant! J’aimerais pouvoir divulguer mes mots afin que d’autres jeunes filles de mon âge puissent se reconnaitre dans mes textes, pour qu’elles réalisent qu’elles ne sont PAS toutes seules. J’espère bien que cette expérience va m’ouvrir les ailes afin que je puisse m’exprimer librement et sans jugements!

Alexie Ann Hurtubise - École secondaire de Mirabel