Aimez notre page
Suivez nous sur



École secondaire de Mirabel

CJE Mirabel PREL Québec
Suis-je normale?
Émotions , Santé mentale

Suis-je normale?

L'hypersensibilité est un trait de caractère et elle touche 20% de la population.

 

L'hypersensibilité est une sensibilité plus haute que la moyenne, provisoirement ou durablement, pouvant être vécue avec difficulté par la personne concernée elle-même ou perçue comme « exagérée », voire « extrême ».

 

L’hypersensibilité n’est pas connue au Québec. En fait, elle est peut-être connue, mais je n’en ai jamais entendu parler. Je me suis toujours demandé pourquoi je suis plus émotive que les autres, pourquoi j’ai autant de difficulté à gérer ma peine, ma colère, ma  joie, pourquoi je suis la seule à pleurer devant un film même si c’est la troisième fois que je le vois. Je me remettais en question. Suis-je normale?

 

Le 11 avril 2019, Capitaine hypersensible, une vidéo d’Emy LTR, ma youtubeuse préférée, est sortie sur YouTube. 

L’hypersensibilité. 

 

Cette vidéo, plus sérieuse que d’habitude, parlait d’hypersensibilité. 

Elle venait de faire une vidéo sur un sujet qui m’a touchée toute ma vie et je ne savais même pas que ça existait. 

Quand la vidéo s’est finie, j’étais en train de pleurer dans mon lit devant mon écran.

Je ne pleurais pas de tristesse, mais de joie. Je suis hypersensible. 

Ça touche 15 à 20 % des gens.

Je ne suis pas seule.

 

Je n’ai jamais pu avoir honte de mon hypersensibilité, car pour moi, savoir que je suis hypersensible a été un soulagement. Malheureusement, ce n’est pas le cas pour tout le monde. Plusieurs personnes sont dénigrées, rabaissées, car elles sont “trop sensibles”, mais la sensibilité n’est pas un défaut, c’est une qualité. Être empathique ne devrait pas être un point faible, mais un point fort. Ce n’est pas tout le monde qui peut comprendre les autres, se mettre à leur place et ressentir leurs émotions. Et c’est ça, être hypersensible: c’est des points faibles, mais aussi des points forts et c’est ça qui est important.


Maxim

Maxim Turcotte

Je m’appelle Maxim Turcotte, j’ai 14 ans et je suis en 3e secondaire. Je suis quelqu’un d’assez timide quand je suis avec beaucoup de gens, mais dès que je me retrouve avec mes amies, je suis un vrai moulin à paroles, ce qui fait de moi un être ambiverti. J’aime dessiner, lire, écouter de la musique, jouer à la ringuette et le passe-temps qui occupe la majorité de mes journées, c’est réfléchir. Ça peut sembler stupide, mais chaque fois que je m’ennuie, je pense. Je peux passer d'essayer de me rappeler si j’ai fait la litière à est-ce qu’il y a un sens à la vie. J’ai souvent voulu mettre mes idées, mes pensées, sur papier, mais j’ai toujours été freinée par mon manque de rigueur et ma paresse. Donc, La deMOIs’aile est une occasion de me donner un coup pied dans le derrière et m’encourager à écrire.

Maxim Turcotte - École secondaire de Mirabel