Aimez notre page
Suivez nous sur



École secondaire de Mirabel

CJE Mirabel PREL Québec
Catastrophe de la page blanche
Passions

Catastrophe de la page blanche

Qui n’a pas déjà été devant une page et n’avoir aucune idée? Moi, ça m’est arrivé plus qu’une fois comme ce texte d’ailleurs. Je n’avais aucune idée. Je commençais des textes, les effaçais. La petite ligne qui clignote en te disant : « Aller, écris, tu as un texte à remettre. »  Ce qui, des fois, me donne des montées de rage énorme. 

Avant, je m’amusais à écrire des petites histoires ou même des brouillons, des résumés sur comment je me sentais. J’ai arrêté, ce qui est malheureux, mais je devais me concentrer sur des choses plus importantes. 

Le syndrome de la page blanche peut arriver à tout le monde. Moi, ça m’est arrivé devant un examen d’écriture. J’étais en panique. Le thème ne me donnait aucune inspiration. Je trouvais ça pas normal, moi qui ai tant d’idées et d’imagination d’habitude.  Alors, j’ai décidé d’écrire sur ce syndrome qui peut arriver pas qu’aux écrivains, mais aux artistes en général, les chanteurs, rappeurs, dessinateur, etc. Bref, vous avez compris ça arrive à tout le monde. 

Ça faisait des semaines que je réfléchissais sur un sujet, je ne trouvais rien! Rien de rien. Rien ne m’inspirait, même pas la panique mondiale qui se passait autour de nous, non rien! Alors, j’ai décidé de m’asseoir à mon bureau devant mon ordinateur en fixant la petite ligne qui clignotait.  Je me suis dit : « Bon, c’est certain, tu ne me donneras pas d’idées de génie. » Puis, j’ai regardé mon cahier de dessins, à côté de moi, puis mon tableau de liège où il est accroché plein de petites babioles, aucune idée. 

Puis, je me suis dit : « Suis-je la seule à ne plus avoir d’idées ou même d’avoir trop d’idées de plus savoir quoi écrire? » Je me suis mise à être anxieuse en me disant que je devais vite écrire quelque chose, car la deMOIs’aile a été créée pour ne pas se prendre la tête et de parler de ce qui nous passe par la tête. Alors, comme j’étais prise sur une page blanche, j’ai décidé d’écrire là-dessus. Tout ce que j’ai à dire, c’est exprimé avec calme. Pas besoin de se presser. Prenez de grandes respirations et écrivez ce qui vous plaît. Continuer les filles qui écrivent des textes, vous êtes inspirantes !! 


Lily Rose

Lily Rose Côté

Bonjour!! Moi, c’est Lily Rose Côté, 14 ans bientôt 15 ans et je suis en 3e secondaire! J’ai décidé d’écrire pour La deMOIs’aile parce que c’est bien de laisser parler les jeunes adolescentes sur ce qu’elles ont vécu et que j’adore écrire! Je suis une fille extravertie qui adore découvrir de nouvelles choses. Je suis sociable, j’aime le dessin, skate, écouter de la musique. Bref, me voilà !!

 

Lily Rose Côté - École secondaire de Mirabel