Aimez notre page
Suivez nous sur

La deMOIs'aile

École secondaire Curé-Mercure

Assumée

Amitié à la Walt Disney

L’autre jour, les élèves de 6e année sont venus nous rendre visite à l’école. Il y a eu une période de questions à la fin et il y a eu une jeune fille qui m’a demandé : « Toi la, t’es en secondaire 5? »

Je lui ai répondu : « oui ».

“Est-ce que t’as encore les mêmes ami(e)s qu’au primaire?”

C’est compliqué à expliquer le tout, mais sa question m’a amenée à repenser à tout le parcours que j’ai eu côté “relations d’amitié”.

Je suis enfant unique. Toute mon enfance, j’ai grandi dans un monde d’adultes. Les autres élèves me trouvaient parfois un peu bizarre.

Déjà au primaire, je n’avais pas de petite “clique” avec laquelle j’étais tout le temps. J’étais un peu celle qui était amie avec tout le monde. Comme cela, ça peut-être l’air cool, mais pas temps que ça..J’étais un peu la seule qui n’avait pas de groupe d’amis précis et ça, ça a peut-être l’air ridicule, mais ça m’affectait quand même beaucoup.

Donc, un coup rendu au secondaire je me suis dit: “yes! On repart à neuf, je vais me faire plein de nouveaux/nouvelles ami(e)s!”

Et bien je suis pas mal trompée… Je me suis plus rapproché de deux filles qui venaient de la même école primaire que moi. Elles étaient meilleures amies, je me suis donc rapidement retrouvé dans le rôle de bouche-trou. J’essayais de me dire que ce n’était

pas vrai, que c’était juste moi qui me faisais des idées, mais non…

Pendant quelques mois, j’étais seule. J’adorais lire et c’est ce que je faisais pour passer le temps. Je lisais Harry Potter. Cette série m’a sauvé la vie!

Je me suis donc tranquillement détachée d’eux et je me suis fait une autre amie, dans mon cours d’art dramatique. Notre amitié n’a pas duré très longtemps malheureusement…

Mes capacités sociales ont dégringolé et j’étais apparemment trop agaçante.

Je suis donc retombé dans ma lecture et je me refermais sur moi-même de plus en plus.

Puis, j’ai rencontré un autre groupe d’amis. Nous étions trois, on s’entendait super bien! Pendant 1 an! Et puis, nous avons eu une chicane et je me suis encore retrouvée seule. Je suis donc retourné avec mes deux premières amies de secondaire un! Vous vous souvenez d’elles? Et bien, la même situation est revenue. Bouche-trou de retour.

À la fin de mon secondaire quatre, je me suis réconciliée avec mes 2 autres amies du début de l’année. Je me suis rapproché plus de l’une d’elle. On va l’appeler Lisette pour que vous compreniez mieux:)

L’été est passé et j’ai vu un autre côté de Lisette. Comme si je n’avais pas le droit d’avoir d’autres amies à part elle. J’ai commencé mon secondaire 4 et j’ai passé toute l’année avec Lisette et mon autre amie.

Au fur et à mesure dans l’année je me suis rendu compte qu’on s’éloignait et que je n’avais plus vraiment le goût d’être amie avec elle. Je me sentais mal de juste arrêter d’être avec eux. J’essayais de me rapprocher de nouvelles amies que je m’étais faites en art dramatique, mais c’était en quelque sorte impossible… Bref.

Aujourd’hui, malgré ce parcours rocambolesque, et bien je me suis trouvé une vraie petite clique où tout le monde s’entend bien et où on a rarement de problème:)

Ce que je voulais dire dans tout ça c’est que si vous ne trouvez pas tout de suite vos ami(e)s, c’est seulement que les vrais arriveront plus tard!

Comme je disais, je suis en secondaire 5 et je viens tout juste de les trouver.

Je les ADORE! Je pense et j’espère vraiment que c’est le genre d’amies que je vais garder pour toujours jusqu’en maison de retraite en Floride.

Et des fois dans la vie, ce n’est pas nécessairement mauvais d’être seul. O

Ann Sophie Fortier

Je m’appelle Ann Sophie Fortier, j’ai 16 ans et je suis en 5e secondaire. Je suis une personne heureuse qui déteste le « drama », que je fuis comme la peste! Généralement, je suis assez extravertie. À part si je viens tout juste de te rencontrer... Là par exemple, c’est une autre game! J’ai 3 activités qui occupent le 3/4 de mon temps. Le rugby (dont je suis la capitaine), la danse et finalement, l’art dramatique. Et l’année prochaine, j’irai probablement au Cégep St-Laurent en Art, Lettre & communication Option Langue. J’adore écrire, c’est une de mes passions!