Aimez notre page
Suivez nous sur

La deMOIs'aile

École secondaire Curé-Mercure

Girl, shine on
Assumée

Girl, shine on

Aller en ville pendant l’été, nous fait vraiment réaliser à quel point on est loin d’être seuls. À un arrêt de bus, je prenais le temps d’observer les autres autour de moi et, plus que je croisais d’autres filles un peu partout, plus je voyais comment on est toutes différentes les unes des autres.

Pendant cette saison où il fait vraiment chaud, qu’on sort les maillots, les robes et les jupes courtes, je sais que ce n’est pas toutes les filles qui sont hyper à l’aise avec leur corps et que c’est un défi pour elles de marcher dans la rue et oublier leur insécurité. C’est vraiment quelque chose qui me touche parce je pense que c’est une saison où il faut vraiment en profiter davantage et se « lâcher lousse » comme on dit. Le stress de l’école n’est plus là alors pourquoi s’ajouter un stress de plus? Encore beaucoup de filles ne se sentent toujours pas bien dans leur peau et ça doit gâcher pas mal l’amusement dans tout cela.

La diversité corporelle, c’est sûrement le plus bel art de ce monde. L’unicité à travers sept milliards de gens, c’est juste... Wow. Avoir sa propre morphologie et ses propres traits, c’est ça qui fait de nous des personnes uniques et assumées. C’est quand même dur d’ignorer les nombreux standards qui nous disent ce qu’un corps et un visage devraient être, mais la vraie liberté se sent quand on commence à s’aimer et à accepter comment la vie nous a créées.

« Other women’s bodies are not our battlegrounds » « Le corps des autres femmes ne sont pas nos champs de bataille » -Rupi  Kaur .  J’aime cette citation où on peut vraiment associer ça à la réalité que vivent les femmes. Le « body shaming », c’est tellement un poison pour notre société. Beaucoup se rabaissent entre elles et visent à dénigrer différents types de corps sous prétexte qu’il y a toujours un idéal. « Les plus belles filles sont ci, sont ça et les gars préfèrent celles qui sont comme ceci et comme cela » ... Ces discours dégradants n’en finissent juste plus et on ne devrait vraiment pas accorder d’importance à ça.

Je ne souhaite à personne de tomber dans la manie de se comparer aux autres parce que c’est dur par après d’apprendre à s’aimer. Se sentir prisonnier de son corps, ce n’est pas comme ça qu’on doit vivre. Se regarder dans le miroir et sourire inconsciemment parce qu’on est satisfaite de ce qu’on est c’est le meilleur sentiment qu’on puisse avoir. Comme vous, j’ai super hâte à l’été.

Pour les vacances, gardez en tête le meilleur : L’été c’est la vôtre, vous êtes tous belles, soyez en confiance, soyez-vous même, faites ce qu’il vous plait et OSEZ.

Alexia

Alexia Charron

Je m’appelle Alexia Charron, j’ai 16 ans et je suis 5e secondaire. Je viens d’un petit village qui se nomme Huberdeau. Depuis que je suis petite, je pratique plusieurs sports comme le Basketball, le Flag Football, le Soccer et la course. Je suis une fille qui adore bouger et qui a beaucoup d’énergie. J’aime le plein- air, passer du temps avec ma famille et mes amies. Je suis aussi une fille gênée, mais qui a des ambitions et qui cherche toujours à se surpasser. J’aime la vie et je vois les choses du bon côté. J’aime prendre soin des autres, c’est pourquoi plus tard j’aimerais être infirmière.

Alexia Charron - École secondaire Curé-Mercure