Aimez notre page
Suivez nous sur

La deMOIs'aile

École secondaire Curé-Mercure

Carpe Diem, vivre le moment présent
Assumée

Carpe Diem, vivre le moment présent

En ce moment, je suis assise à ma table et je pense au fait qu’il me reste moins de deux ans au secondaire. J’avoue qu’il me reste du temps et le changement ne me fait pas peur. Comme on dit, je n’ai pas peur de la peur. En pensant à ça, je me dis aussi que dans moins de deux ans, je vais m’éloigner d’une partie de ma vie. Mes amis, ma deuxième famille, mon «squad», ma «gang», mes amours.

Vous pouvez témoigner que des amis ça prend beaucoup de place durant le secondaire. Cette place qu’ils prennent, je leur en donnerais toujours plus, s’il faut que je tombe et que je me casse une jambe pour eux, je le ferais. Vous savez quoi ? Oui, je pense à tout ça, mais j’essaie le moins possible.

Mon plus gros défi est de profiter du moment présent, pas de «et s’il arrive ça…» «vu que j’ai fait ça…». Moi, je te dis : «Profites-en, fais-le, let’s go mon gars, vas-y ma fille.» Souvent, je me dis : «Arrête Syd de penser aux conséquences.» Que les conséquences soient positives ou négatives, profite du moment présent! (Ne t’inquiète pas papa, je suis sage).

Depuis très longtemps, en partant ou avant de me coucher, je dis à ma famille que je les aime ainsi qu’à mes amis. Je vais vous avouer que j’ai du mal à exprimer ce que je ressens, mais lorsqu’il est temps de dire aux autres comment je suis contente de leur présence ou comme je les aime, j’en profite.

Si tu es devant un beau coucher de soleil avec une personne que tu aimes, oublie la story Instagram et admire le paysage et surtout la personne à tes côtés. Si tu es en voyage, ne compte pas tes jours restants et profite de tes heures au bord de la plage. Si jamais tu as un conflit, règle- le, plus vite ça se règle plus tes moments seront le fun.

 

Merci à mes amis de m’avoir fait comprendre ce message que je vous transmets à mon tour. Je vous aime Og’s.

 

Syd

Sydney Darmana

Salut à toutes, je me nomme Sydney Darmana. Écrire n’a jamais été mon point fort, mes enseignants m’ont souvent dit que malgré le fait que j’étais bien capable de parler devant un groupe, mes textes étaient plutôt redondants. Ce fut le cas jusqu’à ce qu’on me dise d’écrire ce que l’on voulait. J’ai senti une phase de mon côté artistique ressortir et éclater sous mes yeux. Depuis plusieurs années, je danse et cette passion m’aide à m’exprimer. J’aimerais m’épanouir en m’exprimant par l’écrit et vous faire embarquer dans cette aventure avec moi.

Sydney Darmana - École secondaire Curé-Mercure