Aimez notre page
Suivez nous sur

La deMOIs'aile

École secondaire Curé-Mercure

Assumée

La peur d'oser

On était dans l’auto on ne parlait pas et juste comme ça il m’a dit : «Pourquoi tu es aussi négative dans la vie en général? » J’ai pris quelques secondes pour réfléchir, je n’étais pas sûr de comprendre. Puis, il a ajouté : « Pourquoi tu vois toujours le pire dans tout? » Il avait complètement raison, car c’est ce que je fais le plus souvent, voir le pire qui pourrait arriver et avoir peur, me mettre des barrières, m’empêcher d’oser quelque chose parce que j’ai peur. Je ne croyais pas que tout ça me rendait négative, mais oui, parce que, quand il y a quelque chose d’intriguant, d’intéressant, je pense automatiquement au pire « oui, mais si… ».

 

J’ai souvent été le genre de fille à avoir plein de gros projets et à ne jamais les réaliser ou juste les débuter à cause de ces fameux « oui, mais si … ». Ça me prend beaucoup de temps avant d’essayer quelque chose de nouveau parce que ma peur d’échouer me met beaucoup de barrières. Avoir peur parfois permet de garder un côté rationnel dans nos actions alors que lorsqu’elle est trop présente, au contraire elle nous empêche tout simplement d’oser. Cette année, j’ai voulu commencer un nouveau sport extrême, ça toujours été un peu dans mes pensées, mais cet été plus que jamais, j’en avais envie. Pourtant ma peur d’échouer m’a retenue de l’essayer, c’est ridicule parce que j’en avais vraiment envie c’est ce que je voulais faire, mais ma peur était trop grande. Est-ce normal de s’empêcher d’oser par peur? Est-ce normal de s’empêcher de vivre de belles expériences par peur? Je ne crois pas non et ça m’a pris beaucoup de temps à le réaliser, à réaliser quelque chose d’aussi évident! Parce que qu’est-ce que ça peut bien faire que tu tombes? Tu vas juste te relever. Oh ! et si tu tombes encore? Et bien, tu vas juste te relever plus vite et plus forte. C’est ça échouer et encaisser des coups ça te fait apprendre comment revenir en force, comment t’améliorer  et comment évoluer. J’ai pris du temps à le comprendre, mais maintenant, mon dieu que je me sens mieux parce qu’au final, je l’ai essayé mon sport et je suis vraiment contente d’avoir osé! Je ne dis pas que, maintenant, je n’ai plus peur et que je ne doute jamais. J’écoute les conseils des autres et lorsque je rate quelque chose que ce soit à l’école ou en sport, j’essaye d’en revenir plus forte !

Je ne regrette pas d’avoir osé essayer parce qu’aujourd’hui, j’ai trouvé un sport qui me fait vibrer et qui me fait vivre de super beaux moments. Alors, à toi, cette personne qui m’a fait oser, je te dis merci. Et à vous, je vous dis : «Essayez, osez, arrêtez d’avoir peur et foncez !

Mégane

 

Mégane David

Salut, moi c’est Mégane, j’ai 16 ans et je suis en 4e secondaire. Une petite tornade, je dirais que ce sont les mots qui me décrivent le mieux. Quand j’ai des buts, je vais faire tous les efforts possibles pour les atteindre. J’aime aller jusqu’au bout de tout ce que j’entreprends! Pourquoi j’aimerais faire partie de la deMOIs’aile? Eh bien, parce que depuis quelques années déjà, j’écris des textes pour m’exprimer sans jamais les publier. Ce serait donc l’occasion parfaite pour moi de sortir de ma zone de confort.