Aimez notre page
Suivez nous sur

La deMOIs'aile

École secondaire Curé-Mercure

Assumée

Comme la mer

Il y a environ deux ans et demi, j’ai réalisé que je faisais probablement de l’anxiété. Ma peur était que quelqu’un me le confirme parce que j’aimais mieux me le cacher. Finalement, quelqu’un me l’a confirmé, au début, je le niais. Avec le temps, j’ai appris à vivre avec et à l’atténuer. Je m’habitue, mais ça ne disparait pas. Alors, pour tous ceux et celles qui vivent de l’anxiété et qui ne pensent pas s’y habituer ou qui ont une mauvaise opinion de cela : lisez ce texte et je vous promets que ce n’est pas toujours aussi difficile!

Mon esprit est comme la mer, parfois très calme, d’autres fois très agitée. Il y a des jours où je pourrais me noyer dans mes pensées tant je me sens submergée par ces tsunamis d’émotions. Par contre, il y en a d’autres où je pourrais tout simplement nager paisiblement sans me soucier d’aucun danger. C’est ça, l’anxiété ; aussi imprévisible que la mer, aussi effrayante et dévastatrice qu’un ouragan et aussi calme que la marée basse.

Ma tête est comme les vagues, parfois tout peut me paraitre aussi important qu’une vague immense et je dois surmonter cette chose qui m’effraie, sinon je me fais emporter dans un élan de panique… Mais, il y a d’autres moments lorsque tout est simplement calme et silencieux et, où je me fais bercer par le courant de mes pensées. En fait, ma vie est comme ça, je vis au jour le jour et je ne sais jamais ce que je vais affronter en me levant le  matin. Ma vie est remplie de petites aventures qui me font évoluer et grandir en tant que personne. Elle est déchaînée, imprévisible et surprenante, mais c’est ce qui la rend si unique!

Mégane

 

Mégane David

Salut, moi c’est Mégane, j’ai 16 ans et je suis en 4e secondaire. Une petite tornade, je dirais que ce sont les mots qui me décrivent le mieux. Quand j’ai des buts, je vais faire tous les efforts possibles pour les atteindre. J’aime aller jusqu’au bout de tout ce que j’entreprends! Pourquoi j’aimerais faire partie de la deMOIs’aile? Eh bien, parce que depuis quelques années déjà, j’écris des textes pour m’exprimer sans jamais les publier. Ce serait donc l’occasion parfaite pour moi de sortir de ma zone de confort.