Aimez notre page
Suivez nous sur



École secondaire Curé-Mercure

Viva la vida
Émotions , Valeurs

Viva la vida

Est-ce que quelqu’un pourrait bien m’expliquer comment est-t-il possible de réussir sa vie? Aux dernières nouvelles, personne n’a encore trouvé de manuel d’instruction qui pourrait répondre à ma question. J’ai eu beau chercher, je n’ai jamais trouvé… Pourtant, je ne crois pas être la seule à avoir cherché.

Je pense que la réponse est beaucoup plus simple que je ne l’imagine. Après réflexion, j’ai constaté qu’il n’y en a tout simplement pas de mauvaise, car nous avons tous notre propre définition de ce qu’est une vie réussie! Pour certains, c’est de pratiquer leur métier de rêve. En ce qui me concerne, je dirais que de vivre une vie sans regrets en serait ma définition. Pour y parvenir, j’ai développé quelques stratégies que je tente d’appliquer dans mon quotidien. En voici quelques-unes :

#1 Voir l’ensemble du portrait

Lorsque je rencontre un obstacle, il m’arrive de me laisser emporter par les émotions et de voir le problème plus gros qu’il ne l’est réellement. C’est donc pourquoi je considère important d’apprendre à changer mon point de vue en regardant l’ensemble de l’œuvre plutôt que de rester concentrée sur le petit détail qui me chicote. Par exemple, lorsque je reçois une note d’examen qui me déplait, même si ma première réaction est souvent de ne pas me trouver à la hauteur, j’essaye de plus en plus de me convaincre qu’il y a des situations bien pires qu’un résultat d’examen en cinquième secondaire et, ce n’est pas un «mauvais» résultat qui déterminera le sort de mon avenir au grand complet ni qui me définit en tant qu’élève… Alors, à quoi bon s’énerver?

#2 : Être fière d’avoir fait de mon mieux

Pourquoi toujours vouloir performer et atteindre la perfection? Il me semble qu’il y a beaucoup plus de chance que je sois déçue de moi si je vise toujours plus haut. Pourquoi ne pas apprendre à être heureuse et satisfaite en appréciant le parcours dans son ensemble plutôt qu’avoir une fixation seulement sur la destination finale. Le plus beau, lorsqu’on monte une montagne, ce n’est pas seulement la vue au sommet, c’est également tous les efforts déployés pour se rendre à ce paysage !!

#3 Prendre plus de risques

À ce que je sache, nous sommes les maîtres de nos propres décisions alors à quoi bon rester dans le connu lorsqu’il y a la possibilité d’aller vers l’inconnu? À la fin de ma vie, ce dont je me souviendrai le plus ne sera certainement pas le nombre de fois où j’ai choisi de rester dans ma zone de confort, au contraire! Je pense que c’est plutôt du nombre de fois que j’oserai faire l’opposé de ce que mon côté rationnel me dit de faire. Dans la vie, il n’existe pas de touche «retour à l’arrière», donc vaut mieux prendre le risque de sauter dans le vide au lieu de rester assise en haut à se demander ce que cela ferait de sauter.

Quand on veut, on peut… Alors, même si parfois d’adopter ces manières de penser semblent plus faciles à dire qu’à faire, je crois que ça vaut tout de même le coup d’essayer! Qui sait, peut-être que je me rapprocherai de ma définition d’une vie réussie.

-Victoria