Aimez notre page
Suivez nous sur



École secondaire Curé-Mercure

Tous les articles de

Victoria Cooney

Bonjour, je m’appelle Victoria Cooney, je suis une jeune fille de 16 ans, en 5e secondaire, à l’école Curé-Mercure. Cela fait presque 6 ans que je vis ici, avant je vivais à Montréal avec ma mère. Lorsque je me décris, je ne peux pas dire que je suis une fille comme les autres à mon école. Je viens d’un milieu différent, alors je ne suis pas exactement une fille populaire aux yeux de la société. J’aimerais faire partie de La DeMOIs’aile, car je voudrais partager les différentes étapes de ma vie, mes passions d’art et de mode, mes insécurités qui causent mon anxiété, et bien plus. Je voudrais pouvoir dire aux autres filles bien timides qui sont peut-être décrites comme ‘’weird’’ par la société d’aujourd’hui, qu’elles ne sont pas seules, qu’elles peuvent se foutre de ce que les autres leur disent, car l’important, c’est de s’aimer soi-même.


 

Voir tous les articles de la : École secondaire Curé-Mercure

Victoria Cooney
Crise mondiale Covid-19 , Stress

Le Coronavirus

Lire plus

"...je suis complètement submergée par ce qui se passe. J’ai peur. On veut tous ne pas l’avouer pour ne pas avoir l’air trop en folie furieuse, mais moi je l’avoue, j’ai peur..."

Passions , Rêves

Je rêve de Paris!

Lire plus

"...Je rêve de rentrer dans ma propre maison de couture pour continuer cet effort investi dans une passion que j’ai depuis des années pour rendre hommage aux plus grands : Coco Chanel, Yves Saint-Laurent, Christian Dior, Louis Vuitton... Enfin, pour devenir l’un d’entre eux..."

Image corporelle , Troubles alimentaires

Devenir mannequin

Lire plus

"...je n’avais jamais été la plus active, alors j’ai eu une idée: pour perdre du poids sans faire de l'exercice, je n’avais qu’à compter mes calories..."

Émotions , Persévérance

Le changement

Lire plus

«... Il faut dire au revoir à notre vie d’enfant et qu’on dise bienvenue à notre vie d’adulte...»

Famille , Diversité culturelle

Mes racines

Lire plus

«Dans la vie, chaque personne sur Terre est définie dans un sens unique...»