Aimez notre page
Suivez nous sur



École secondaire Augustin-Norbert Morin

Projet de mémoire d’une étudiante de maîtrise en psychoéducation de l’UQO
Grandir
Amour , Émotions

Grandir

Quand je parle de grandir, je ne parle pas physiquement, je parle plus psychologiquement. Dans la vie, on apprend tous les jours, il n’y a pas une journée où l'on n’apprend rien. Quand on apprend, c’est qu’on apprend soit une matière ou une information importante, soit on apprend à connaître quelqu’un ou mieux encore, on a appris à se connaître soi-même.

 

Se connaître est probablement la chose la plus importante au monde, car après, on sait ce qu’on aime détester et l'on apprend à aimer de cette façon. Si une personne se réveille chaque matin et se dit qu’elle est belle aujourd’hui, même si quelqu’un vient de se moquer de cette personne. Au début ça blesse, mais à la fin, ça lui passe dix pieds au-dessus de la tête. Quand on grandit et qu’on apprend à s’aimer, les gens, autour de nous, nous aiment généralement en retour. On ne peut physiquement pas aimer quelqu’un, si on ne s’aime pas en premier, car si on ne s’aime pas, comment quelqu’un pourrait vouloir nous aimer. Quand on grandit, on change de point de vue sur certaines situations. On voit parfois le vrai visage de quelqu’un qu’on pensait aimer de tout notre cœur et parfois, on aime énormément une personne qu’on ne pensait jamais côtoyer dans notre vie et même parfois, cette personne devient la plus importante de ta vie.

Pour finir, quand on grandit, on réalise que la vie n’est pas aussi compliquée qu’on le croyait. Il fallait juste ouvrir les yeux grands et accepter l’amour des autres et en redonner sans jamais rien demander à retour !

 

Sina Lauzon 


 

Sina Lauzon

Parler au je… quelque chose que j'essaie d'éviter à tout prix, mais je dois quand même me présenter. Je m'appelle Sina Lauzon et je suis « semi-allemande ». Si je devais dire mes qualités, je dirais aucune, mais on me dit que je suis aimable, serviable, amicale, drôle, généreuse, brillante, honnête et dévouée. Et comme défauts, je dirais perfectionniste, renfermée, colérique et beaucoup trop protectrice. Je suis passionnée par le chant, la musique et le dessin. Voici mon mini « JE ». 

 

Sina Lauzon - École secondaire Augustin-Norbert Morin