Aimez notre page
Suivez nous sur

La deMOIs'aile

École secondaire Augustin-Norbert Morin

Projet de mémoire d’une étudiante de maîtrise en psychoéducation de l’UQO
Assumée

De toutes petites actions…

Vous savez, j’aime penser que nous évoluons de mieux en mieux avec le temps, mais en même temps, la société dans laquelle nous vivons aujourd’hui est remplie « de négativité ». Sommes-nous sur le droit chemin? C’est une question qui me fatigue souvent. Peu importe ce que tu fais ou ce que tu dis, il y a toujours quelqu’un pour te juger ou critiquer tes choix. Sur le net, tu ne connais même pas la personne et elle aura l’audace de te dénigrer pour aucune raison. Juste parce que ça lui tente. Ou encore, tu te promènes dans la rue et tu dis « bonjour » à quelqu’un, mais cette personne ne voit pas la politesse de le dire en retour, car elle est trop concentrée sur… évidemment, son cellulaire.  

 

Alors, je me demande ce que le monde dans lequel l’on vit deviendrait si nous faisions de simples petites actions pour rendre le monde meilleur et plus positif. Ça peut commencer par complimenter une personne que vous croisez dans la rue, par rendre service à un proche ou même aussi simple que de sourire à une personne qui croise votre chemin. Seule cette dernière petite action peut faire une différence dans la journée de quelqu’un et la rendre meilleure. Ça peut paraitre quelque peu insignifiant, mais vos paroles et vos actions ont un grand impact, aussi petites soient-elles, négatives comme positives.

 

Soyez généreux, souriant et attentionné. Vous verrez « la positivité » que vous répandez autour de vous. C’est magnifique!  

 

Sandy

Sandy Doyle

Bonjour, je m’appelle Sandy Doyle et j’ai maintenant 16 ans. Je suis une jeune femme qui aime beaucoup tout ce qui touche au monde artistique. En effet, j’adore la danse depuis mon plus jeune âge. C’est une merveilleuse façon pour moi de me sentir libre et de partager mes émotions aux autres sans leur dire directement. Il n’y a rien de mieux que la sensation que je ressens avant de rentrer sur scène, soit un sentiment d’euphorie et de pur bonheur. J’ai décidé de rejoindre « La deMOIs’aile », car depuis quelque temps, j’essaye de sortir de ma zone de confort et de m’ouvrir plus aux autres.