Aimez notre page
Suivez nous sur

La deMOIs'aile

École secondaire Augustin-Norbert Morin

Projet de mémoire d’une étudiante de maîtrise en psychoéducation de l’UQO
Notre jardin secret
Assumée

Notre jardin secret

Pour ce texte, j’avais le goût d'aborder un sujet qui est considéré comme tabou : notre virginité...

Je ressentais l’envie de vous en glisser un mot, car encore hier, j’ai vu que certains de mes amis n’avaient pas du tout compris le concept. Notre génération fait en sorte que certaines jeunes filles de 13 ans ont déjà couché, ce que je trouve triste, car c’est à ce moment-là qu’on s’aperçoit qu’une négligence flagrante a été faite au niveau de cette forme d’éducation. Récemment, je me suis fait dire par un de mes amis qu’il était triste que je finisse mon secondaire vierge et face à cela, je suis restée sans mots. 

 

J’ai 16 ans et oui, beaucoup de gens autour de moi perdent leur virginité de plus en plus jeune et les  commentaires qui me reviennent le plus sont : « J’aurais dû attendre » ou « Je n’aurais pas dû faire ça avec lui », ce que je trouve déplorable! Une première fois n’est pas quelque chose qui se fait sur un coup de tête, cela doit être réfléchi. Certaines personnes vous diront que ce n’est QUE votre virginité et certaines d’entre vous les écouteront. Cependant ceci est absurde, car vous vous rappellerez de ce moment toute votre vie. Lorsque j’ai entendu ce commentaire à mon égard, je me suis sentie dévaster, mais surtout en colère de voir que c’est à cause de gens comme ça que notre société a cette mentalité sur ce sujet. Puis, après quelques secondes, je me suis demandé qu’est-ce qui pouvait pousser quelqu’un, fille ou gars, à faire quelque chose qu’on ne sent pas prêt à faire. Une phrase précise m’est venue à l’esprit : « Si tu m’aimes, on devrait le faire.»

 

C’est exactement là que l’éducation a échoué parce que l’amour avec un grand A n’est aucunement basé sur la vie sexuelle du couple. Justement dans faire l’amour, il y a le mot amour, qui est quelque chose de psychologique et de profondément intense. C’est un phénomène qu’aucune théorie ne peut parfaitement expliquer et aujourd’hui, ce n’est plus qu’un simple défi de qui va l’avoir en premier. De nos jours, avoir une relation amoureuse est beaucoup plus compliquée parce qu’hélas, si l’amour n’est que superficiel et que tu as le malheur de vouloir attendre un peu plus avant de t’ouvrir totalement à une personne, le couple se brise. Puis, on va ensuite aller dire qu’être en couple avec toi, c’est comme être en fréquentation!

 

Alors les filles, rappelez-vous bien que l’amour n’oblige à rien et qu’il est important d’être certaine de vouloir s’ouvrir plus intimement envers cette personne si parfaite à vos yeux. Et messieurs, si vous lisez par hasard ce texte, laissez les autres vous dire que vous n’êtes qu’un puceau ou un autre commentaire stupide dans le même genre au lieu de blesser une fille afin de gagner du pouvoir auprès de vos amis !!! Oh et je vous en prie, arrêter de penser que parce que vous n’êtes plus vierge, vous pouvez vous permettre de vous vanter ou encore, vous permettre de nous passer des petites phrases insupportables sur votre vie sexuelle et sur celle que l’on n’a pas, car c’est quelque chose d’intime et personnelle...

                                                   

Mégane xx

 

Mégane Emmanuelle English

Je me nomme Mégane Emmanuelle English, j’ai 16 ans et je vis présentement la dernière année de mon secondaire en Danse Études. On pourrait me décrire comme étant une personne altruiste, souriante et avec un gros caractère. Depuis toute petite, je ne fais que parler, mais tout est différent lorsqu’il est temps d’exprimer mes émotions. C’est comme ça que l’écriture est entrée dans ma vie! Elle a toujours été mon échappatoire et lorsque j’ai quelque chose d’important à partager, je sors mon crayon et mon bout de papier. La deMOIs’aile serait, pour moi, une façon d’assouvir mon besoin d’écriture et en même temps, de partager ma vision et mes opinions sur des sujets qui touchent mes valeurs profondes. Qui sait, peut-être que je saurais toucher certaines d’entre vous!

Mégane Emmanuelle English - École secondaire Augustin-Norbert Morin