Aimez notre page
Suivez nous sur

La deMOIs'aile

École secondaire Augustin-Norbert Morin

Projet de mémoire d’une étudiante de maîtrise en psychoéducation de l’UQO
Assumée

La belle époque

Vous rappelez vous de votre enfance comme si c’était hier? Moi oui! Je me rappelle la petite fille innocente que j’étais. Quand j’étais jeune, tout était découverte et bien sûr, insouciance! J’étais une enfant qui adorait découvrir, explorer et être dehors. Je n’avais pas peur de me salir et de jouer dans la terre. Derrière ma maison, il y a une immense forêt et je pouvais passer des heures à y jouer. Vous savez, c’était une belle époque.

Puis, avec le temps, j’ai grandi. L’apparence est devenue plus importante, car c’est facile pour une jeune fille de se faire influencer par la société. Nous, les filles, nous subissons une continuelle pression. Celle d’avoir une image parfaite.

Plus je grandissais et plus cette image prenait de la place. Même si je ne le voulais pas, c’était partout! Comment être mince, avoir une belle silhouette, etc. Je dois vous avouer que je n’ai pas toujours été en paix avec mon corps. Pas que je ne l’aime pas, au contraire. Par contre, j’ai subi des critiques.

 

Manges-tu assez?

Es-tu anorexique?

Non! L’anorexie ce n’est pas être mince, loin de là. À ce moment-là, j’étais en 2e secondaire et je dois vous dire que tout ça a été difficile pour moi. Je suis qui je suis et j’ai un métabolisme différent. J’ai beau manger beaucoup, je ne prends pas de poids.

Toutes ces épreuves m’ont fait réaliser que, peu importe qui tu es, il y aura toujours quelqu’un pour te critiquer. J’ai appris à accepter mon corps et à ignorer ces commentaires-là! Je me trouve belle et nous sommes toutes belles à notre façon! Nous sommes toutes différentes les unes des autres et c’est ça qui nous rend uniques et magnifiques!

Parfois, j’aimerais revenir en arrière et voir le monde à travers les yeux de la petite fille de 10 ans que j’étais. Un monde sans jugements, sans craintes et surtout, un monde rempli de jolies personnes qui sont belles à leur façon!

Si j’ai un message à faire passer, c’est celui-ci: nos différences font notre force et nous sommes parfaitement imparfaites.

 

Mathilde Lafleur 

 

Mathilde Lafleur

Moi, c’est Mathilde,

J’ai 16 ans et je suis en 5e secondaire en option danse. Je suis une fille qui, à première vue, peut paraître gênée, mais si on me connaît vraiment, je suis tout le contraire de ça! Je suis une personne curieuse, très expressive et j’ai toujours quelque chose à dire! Durant mon parcours au secondaire, en tant que fille, j’en ai vu de toutes les couleurs et je peux dire que grâce à ça, j’ai grandi. J’ai des tonnes de projets qui n’aboutissent pas toujours, mais quand je veux quelque chose, croyez-moi, je suis déterminée et je fonce!