Aimez notre page
Suivez nous sur

La deMOIs'aile

École secondaire Augustin-Norbert Morin

Projet de mémoire d’une étudiante de maîtrise en psychoéducation de l’UQO
Ce monde de vedette
Assumée

Ce monde de vedette

Je n’aime pas vraiment en parler, ou du moins pas complètement, peut-être ayant peur d’avoir l’air de m’en vanter ou peut-être parce que je ne me considère pas assez expérimentée pour en parler avec certitude. Cependant, j’ai décidé de finalement passer à l’acte afin de remercier les personnes qui m’ont poussée à le réaliser, mon rêve de petite fille. 

 

Depuis quelques années, avec les réseaux sociaux et tout ce qui vient avec, nous avons pu être spectateurs de l’expansion du monde des influenceurs, mannequins, animateurs, et autres. N’ayant pas connaissance de cet univers populaire, du haut de mes 12 ans, j’ai décidé de m’y incruster.

 

Lors d’une sortie, à Radio Canada avec ma classe de sixième année du primaire, nous visitions l’édifice où plusieurs téléséries et émissions se sont tournées et où nous avions eu la chance de tourner notre propre téléjournal dans leur studio. Je me souviens de m’être sentie complètement à l’aise devant la caméra. C’était la première fois que je me sentais dans mon élément.

 

Depuis mon jeune âge, j’ai beaucoup de difficulté à me concentrer, à écouter et donc, à apprendre. Tout me demandait beaucoup d’effort. Voyant tous les autres faire la même chose que moi, mais avec tant de facilité, me portait toujours à penser que je n’étais pas à ma place ou que je n’étais pas faite pour cela. Par contre, lorsque j’ai parlé pour la première fois devant la caméra, tout m’est venu facilement. Je n’avais pas à penser, ni même à me forcer, tout se faisait naturellement.

 

Heureusement, lorsque j’en ai parlé à ma mère, elle n’a pas pris cela à la légère et elle a vu plus loin que mon rêve d’enfant. 

 

Vers mes 14 ans, j’ai intégré l’agence du Théâtre Royal, qui m’a permis d’avoir des contrats ainsi que des formations d’Acting. Mon premier et plus beau tournage était 30 Vies. Du stress, de l’inconnu et des inconnus, des paroles échangées entre figurants étrangers, des rires, de la fatigue et des moments inoubliables, c’est ce qui représente mes moments passés là-bas et ce n’était que le début. J’ai eu la chance de participer à plusieurs autres tournages, comme Le chalet, Subito texto, la série Olivier, une bande-annonce pour Bioderma et d’autres. Rencontrer de nouvelles personnes, sortir de ma zone de confort, des expériences extraordinaires et toutes tellement différentes.

 

Étant en arrière-plan, j’ai pu réaliser l’énorme travail que toute l’équipe effectue, et que ce milieu n’est pas difficile que pour les personnes se retrouvant devant la caméra, mais aussi pour ceux derrière. Ce job est imprévisible et c’est-ce qui rend chaque expérience exceptionnelle.

 

Croyez en vos rêves, tout est possible. Nous avons qu’une vie à vivre, alors foncez et réalisez ce que vous voulez.

 

Mallorie

Mallorie Paquette

Allo! Moi, c’est Mallorie Paquette, j’ai 16 ans, pleins de rêves et d’objectifs en tête. J’ai eu la chance de pratiquer plusieurs disciplines, comme le chant, la danse, le piano, le théâtre, le ski et plus encore. Grâce aux bagages que ces loisirs m’ont laissés, aujourd’hui je suis ouverte d’esprit et captivée par divers domaines.

Mallorie Paquette - École secondaire Augustin-Norbert Morin