Aimez notre page
Suivez nous sur

La deMOIs'aile

École secondaire Augustin-Norbert Morin

Projet de mémoire d’une étudiante de maîtrise en psychoéducation de l’UQO
Un gâteau social
Assumée

Un gâteau social

Nous sommes tous les ingrédients qui complètent notre gâteau social. Aussi bons, mauvais ou d’origines différentes, nous faisons tous partie du même mélange.

 

L’intégration  sociale a toujours été un domaine sensible et plus pour certains. Nous avons tous souffert un jour de difficulté à s’incorporer avec d’autres. J’ai moi-même vécu un lourd passé avec ces situations et j’ai aussi vu des proches, en être, plus profondément touchés.

 

Ma mère a été insultée de toutes les façons dans sa jeunesse, jusqu’à son adolescence, pour être simplement rousse. J’ai déjà été traitée de terroriste parce que mon père est Algérien et musulman.

 

C’est dur d’être dans un environnement social en étant différents et persécutés. Surtout quand la personne essaie de se fondre dans la masse. Souvent des personnes vont juger d’autres sans rien savoir d’eux.

 

Il y a aussi des gens qui traitent des personnes méchamment, uniquement par leurs physiques sans regarder l’intérieur de leur cœur. Ceux qui sont handicapés, par exemple, certains pensent qu’ils sont restreints, mais en fait, ils ont plus de capacité que nous. Comme les personnes qui ont la trisomie 21, ces êtres ont, pour la majorité, plus d’amour à donner, de compassion, de spiritualité que des gens. Puisqu’ils ont une vision plus répandue des émotions et ils ont un très grand cœur.

 

Il faut apprendre à les comprendre au lieu de leur demander d’être autrement. Il y a aussi des personnes ayant un TDA ou TDAH qui peuvent avoir certaines difficultés à s’intégrer aux autres, car ils ont un mental plus actif et distrait. Certains, surtout les adolescents, ont tendance à vouloir s’en éloigner, car ils agissent souvent intensément. Mais, il faut leur laisser une chance en étant patient.

 

Quand vous voyez de nouvelles personnes à votre école qui ne sont pas de ce pays ou simplement nouvelles, accueillez- les biens. Ça leur fera plaisir de la chaleur amicale et cela les aidera à se sentir mieux, car peut-être qu’ils ont eu une vie difficile. Alors s’il vous plaît, soyez de bons ingrédients à notre gâteau social!

 

« Que personne ne vienne à vous sans repartir meilleur et plus joyeux » 

-Mère Thérèsa

 

Malika

Malika Gasbaoui

Enchantée, je m'appelle Malika Gasbaoui et mon pseudonyme est Lalicorne.

Je suis née au Québec, mon père est un Algérien, immigré depuis 18 ans et ma mère moitié Écossaise moitié Autochtone. J'aurai bientôt 16 ans et je suis en 4e secondaire.

Je suis déterminée à faire partie du blog innovateur La deMOIs'aile parce que je crois que personnellement, ça m'aiderait beaucoup de partager mon historique et mon point de vue avec de belles personnes. Écrire pour moi est mon moyen de m'exprimer et de m'évader. J'ai toujours aimé communiquer avec les gens pour comprendre leur façon de penser.  

Malika Gasbaoui - École secondaire Augustin-Norbert Morin