Aimez notre page
Suivez nous sur

La deMOIs'aile

École secondaire Augustin-Norbert Morin

Projet de mémoire d’une étudiante de maîtrise en psychoéducation de l’UQO
Les portes du paradis
Assumée

Les portes du paradis

Nous avons peur de mourir. La mort est un inconnu, comme l’homme muet qui se cache, les poches pleines de secrets, derrière l’allée sombre d’une ville comme Montréal. Nous avons tous peur de cet inconnu.

Qu’est-ce que c’est au fond, la mort? Nous avons simplement peur d’après, puisque les théories à son niveau sont particulièrement effrayantes. Devenons-nous des fantômes, rôdant les lieux sans qu’on puisse nous voir, accompagnant nos familles attristées de nos adieux? Ou peut-être que nous montons au ciel, devenant une étoile libre de dormir éternellement? Se pourrait-il aussi que notre âme se réincarne dans un corps différent, comme un animal ou une plante?

La mort est-elle une conséquence que Dieu nous offre après avoir commis un crime? Peu importe les études, la mort est complètement normale, tout comme une fille qui a ses règles pour la première fois. Il faut tous passer par cette étape de la vie.

Ne soyons pas stressés, détendons-nous et vivons la vie qui nous est offerte comme un bon et gros cadeau que le père Noël nous offre. Nous sommes chanceux, il faut en profiter au maximum, tout comme lors d’un voyage dans le sud, puisque tout prendra fin un jour. Nous connaissons bien la naissance, la croissance, l’adolescence, la phase adulte, le vieillissement, mais jamais la mort.

Toutefois, il faut prendre en compte que celle-ci est oui méconnaissable, mais attendue quand même. La mort fait partie de la vie, alors pourquoi la vie ne ferait pas partie de la mort ?

 

Arielle Thiffault

Je suis Arielle Thiffault. J’ai 16 ans, cela fait 5 ans que je suis en ski études à l’école ANM. J’aime tout ce qui me fait bouger, que ce soit dans les sports ou dans les voyages. Dès que mon corps est en action, je me sens en vie. Écrire aussi me permet de ressentir cette sensation! C’est pourquoi je veux faire partie de "La deMOIs’aile". Une femme qui s’exprime par ce qu’elle aime et par ce qu’elle diffère est très importante à mes yeux et bientôt, à ceux et celles qui liront mes articles.

Arielle Thiffault - École secondaire Augustin-Norbert Morin